« Les relations avec la Belgique pas affectées par les sanctions »

D’après l’ambassadeur de la Fédération de Russie, les relations russo-belges ont retrouvé la stabilité qui les caractérisait avant les sanctions.

Les relations entre la Russie et la Belgique continuent de se développer malgré les sanctions et ont même retrouvé leur niveau antérieur. C’est ce qu’a déclaré aujourd’hui Alexandre Romanov, ambassadeur de Russie à Bruxelles, sur la chaine de télévision Rossia 24.

« Je ne dirais pas que les contacts bilatéraux que nous entretenons ont été rompus à cause des sanctions. Il me semble que l’année dernière, nos relations ont même retrouvé le niveau d’avant ces sanctions », déclare-t-il.

Comme l’a souligné le diplomate, les nombreux voyages du ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders à Moscou et la visite de son homologue Sergueï Lavrov attestent du développement de ces relations bilatérales. Notamment, un accord sur la suppression de la double imposition a été signé lors de ces rencontres, souligne M. Romanov.

Selon l’ambassadeur, les parties préparent actuellement la tenue à Moscou de la dixième Commission intergouvernementale, dont les participants seront la Russie, la Belgique et le Luxembourg. 

En 2014, l’Union européenne a établi des sanctions contre Moscou en lien avec les événements en Ukraine et suite à la réunification de la Crimée avec la Russie, sanctions qui ont été à plusieurs reprises prolongées. En réponse à ces démarches, la Russie a interdit l’importation de fruits, de légumes, de viande et de produits laitiers sur son territoire. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.