Moscou confirme l’arrestation de trois Russes en Turquie

La diplomatie russe a confirmé les informations sur l’interpellation de trois citoyens russes à Antalya, en Turquie. Selon la presse locale, les personnes en question ont été arrêtées lors d’un raid contre les combattants de l’organisation extrémiste Daech (interdite en Russie), mené suite à l’attentat terroriste perpétré 12 janvier à Istanbul.

Le consul général de Russie à Antalya, Alexandre Tolstopiatenko, a confirmé mercredi les informations sur l’interpellation de trois citoyens russes en Turquie, précisant que la mission diplomatique élucidait les raisons de leur arrestation.

Selon la presse turque, les trois Russes sont soupçonnés de liens avec le groupe extrémiste Daech, notamment de soutien logistique aux terroristes. Lors d'une perquisition au domicile des personnes en question, les forces de l'ordre ont confisqué des documents et des CD.

D'après la source, les trois hommes ont été interpellés lors d'un raid spécial mené dans trois villes turques – Antalya, Izmir et Konya – à la suite de l'attentat terroriste perpétré mardi dans le coeur historique d'Istanbul. Au total, plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées.

Le 12 janvier, un terroriste-kamikaze a actionné sa charge explosive sur la place Sultanahmet, située entre la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue. L’attentat a fait dix victimes et 15 blessés. Selon les autorités turques, l’attaque a été perpétrée par un terroriste de Daech. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.