Explosion près d’un arrêt de bus à Moscou

Une explosion a retenti dans le centre de Moscou près d’un arrêt de transport en commun. Selon les témoignages et le caractère des destructions, la bombe a explosé à un arrêt de bus, où se trouvaient quelques personnes. Cinq personnes ont été blessées, dont trois ont été hospitalisées.

L’explosion dans une rue du centre-ville de Moscou serait due, selon les premières explications, à une bombe artisanale. La police a bloqué les rues environnantes et interrogé les victimes et les témoins. La zone a également été inspectée par des spécialistes en explosifs, la bombe était artisanale et de faible puissance (environ 50g d’équivalent TNT), et a été jetée soit de la fenêtre de l’immeuble voisin, soit d’une voiture passant dans la rue.

Cependant, la police se base à l’heure actuelle sur l’hypothèse d’un acte de vandalisme.

« Trois personnes ont été légèrement blessées par des éclats de verre. À l’heure actuelle, un groupe d’enquêteurs de la police de Moscou se trouve sur les lieux de l’incident ».

Le lanceur de bombe a été filmé par des caméras de surveillance. Les appareils ont filmé un homme en train de s’enfuir, a déclaré une source de l’agence Interfax au sein des forces de l’ordre.

L’agence RIA Novosti précise que l’appareil explosif artisanal a été jeté dans la foule par des hommes à l’arrêt de bus. La police de Moscou parle d’un colis explosif, mais selon des témoins de LifeNews, la bombe ressemblait à une bouteille.

L’une des victimes, Valery, interviewé par la chaîne de télévision LifeNews, a révélé quelques détails de l’incident. « Je me suis arrêté pour me garer. Cinq secondes plus tard il y a eu une explosion. Un jeune homme a été blessé aux bras, aux jambes et au visage par des éclats de verre, et ses parents ont été assourdis. Une autre victime, Ksenia O., a raconté qu’elle « n’avait pas compris d’où venait la détonation », puis que « quelque chose [lui] avait volé dans la jambe ». Il s’est plus tard avéré qu’il s’agissait d’un éclat de métal.

Source : Gazeta.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.