Un artiste russe incendie la porte du siège du FSB

Il est accusé de hooliganisme

L’artiste russe Piotr Pavlenski, connu pour ses actions choquantes, a été arrête dans la nuit de dimanche à lundi pour avoir mis le feu à une porte d’entrée du siège du Service fédéral de sécurité (FSB) à Moscou.

Arrivé vers 4h du matin près de l’administration centrale du FSB, rue Loubianka, l’artiste a versé de l’essence sur la porte d’entrée principale de l’édifice, l’a allumé avec un briquet, puis s’est fait prendre en photo par des journalistes devant la porte en flammes. Le feu a été éteint et l’artiste a été interpellé. Il est accusé de hooliganisme.

Plus tard, la vidéo est apparue sur internet suivie d’un commentaire de l’auteur de la performance : « La porte en flammes de la Loubianka est un gant jeté par la société au visage de la menace terroriste. Le Service fédéral de sécurité utilise la méthode de la terreur permanente et maintient son pouvoir sur 146 000 000 personnes. La peur transforme les gens libres en une masse de corps dépareillés ».

L’artiste pétersbourgeois Piotr Pavlenski est connu pour ses performances scandaleuses dont la « Bouche cousue » (l’artiste s’est cousu la bouche) ou encore la « Fixation » (l’artiste s’est cloué les testicules sur les pavés de la place Rouge).

Горящая дверь Лубянки from Petr Pavlenskij on Vimeo.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.