​Embargo russe : une hotline pour signaler les violations

​Une hotline permettra aux citoyens de signaler l’importation et la vente illégales de produits interdits. Le Parquet général de Russie rappelle que l’importation de produits alimentaires sans contrôle de qualité peut être dangereuse pour la santé des citoyens.

Le Parquet de Russie a mis en place une hotline afin de recevoir les messages concernant les cas d’importation et de vente illégale dans le pays de produits interdits dans le cadres des « contre-sanctions alimentaires », a déclaré mardi à RIA Novosti le service de presse de l’organisme.

Afin de défendre les intérêts nationaux de la Fédération de Russie, un décret présidentiel a interdit l’importation de produits alimentaires depuis les Etats-Unis, les pays de l’Union européenne, l’Albanie, l’Australie, l’Islande, le Canada, le Lichtenstein, la Norvège et le Monténégro. Le gouvernement a établi une liste détaillée des produits concernés. Elle comprend la charcuterie et autres produits à base de viande, le poisson et les fruits de mer, les fruits, les noix, les légumes, la viande fraîche et surgelée.

« Cependant, des compagnies peu scrupuleuses introduisent ces produits sans contrôle de qualité, ni vérification des conditions de transport et de conservation, ce qui peut être dangereux pour la santé des citoyens. Pour mettre fin à ces violations massives des droits de nos citoyens, le Parquet général a mis en place une hotline chargée de recevoir les messages concernant des cas d’importation et de vente de produits interdits », a déclaré le service de presse.

Source : RIA Novosti 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.