Cinq nouveaux pays soumis à l’embargo russe

Moscou a élargi la liste des pays visés par l'embargo alimentaire adopté en août 2014 en réponse aux sanctions occidentales contre la Russie. La liste a été complétée par l'Albanie, le Monténégro, l'Islande, le Lichtenstein et l’Ukraine, a annoncé le premier ministre russe Dmitri Medvedev. 

« Ces pays ont soutenu la décision de l’Union européenne de proroger les sanctions antirusses et ils fondent leur position sur le fait qu’ils soient obligés d’introduire ces sanctions en raison de différents accords passés avec l’UE. Mais cette position n’est juste que partiellement. Je tiens à souligner qu’une série de pays signataires d’accords analogues (…) n’ont pas rejoint les sanctions contre la Russie », a souligné le chef du gouvernement.

En ce qui concerne l’Ukraine, il s’agit d’une mesure avec sursis, dont  l’application n’entrera en vigueur qu’en cas d’application du volet économique de l’accord d’association avec l’Union européenne, a-t-il précisé. 

« Rejoindre les sanctions, c’est un choix conscient qui traduit que l’on est prêt à des mesures réciproques de notre part. Et nous les avons adoptées », a conclu M. Medvedev. 

Source : RIA Novosti 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer