Mascotte de la Coupe du monde 2018 : un extraterrestre et un chat en lice

Les Russes ont sélectionné dix personnages qui prétendront au titre de mascotte de la Coupe du monde 2018. 51 000 supporters ont pris part au sondage en ligne conduit sur le site de la FIFA du 1er au 31 mai, informe l’organisation sur son portail.

Les personnages qui ont recueilli le plus grand nombre de voix sont le tigre de Sibérie, le bogatyr (héros de légendes russes), le loup, le léopard de l'Amour, l’oiseau de feu, l’extraterrestre, le cosmonaute, le chat, l’ours et le robot. Désormais, les étudiants des universités artistiques russes pourront présenter leurs croquis de mascottes au concours qui se tiendra en septembre – novembre 2015. Le jury sélectionnera les trois meilleures propositions parmi lesquelles sera choisie la mascotte officielle.

« La mascotte incarnera notre pays pour tous les supporters du championnat du monde. Ce devra être l’un des personnages les plus marquants et reconnaissables du championnat. C’est pourquoi il est essentiel d’impliquer un maximum de Russes dans sa création. Je pense qu’au stade actuel, nous y sommes parvenus », a déclaré Vitali Moutko.

Le ballon et les chaussures de football ont été choisis par les participants du vote comme les principaux attributs de la Coupe du monde 2018. 32% des supporters estiment que la mascotte doit être « sportive ». 31% souhaitent qu’elle soit « audacieuse », 29% — « dotée d’esprit d’équipe », 26% — «intelligente », 23% — « noble ».

Publié sur Youtube par FIFATV

« Il est important pour la FIFA de connaître et de comprendre les préférences du public russe concernant les personnages de la mascotte. Cette dernière jouera un rôle clé dans l’éveil de l’intérêt vis-à-vis du tournoi et doit plaire aussi bien aux supporters locaux qu’étrangers », a souligné le directeur marketing de la FIFA Thierry Weil. La cérémonie de présentation de la mascotte officielle aura lieu en 2016.

La Coupe du monde 2018 se tiendra du 14 juin au 15 juillet 2018 dans 12 stades et 11 villes russes – Moscou, Saint-Pétersbourg, Kazan, Nijni Novgorod, Saransk, Kaliningrad, Volgograd, Ekaterinbourg, Samara, Sotchi et Rostov-sur-le-Don. 

Article publié en russe par rbc.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.