L'Inde renoncerait aux Rafale au profit de chasseurs russes

Sur le point de renoncer au contrat sur l'achat de 126 chasseurs français Rafale en raison de son coût élevé, l'Inde négocie avec la Russie la conception conjointe d'un chasseur de cinquième génération, rapporte l'agence Ridus, se référant à une source citée par le Times of India.

« L'Inde est confrontée au problème d’une brusque diminution du nombre de chasseurs et, par conséquent, souhaite accélérer  au maximum l’achat de nouveaux appareils. Le chasseur russe T-50, conçu par le bureau d'études Sukhoï, sera pris comme base pour « un chasseur multirôle prometteur » et sera adapté aux exigences de l’Inde », indique la source.

En raison de l’urgence du projet, l’Inde est ouverte à une série de concessions. Ainsi elle n’insiste plus sur une participation à parts égales à la conception et à la construction des chasseurs. Par ailleurs, elle n’exige plus que tous les appareils soient construits par la compagnie indienne Hindustan Aeronautics.

Les livraisons des appareils doivent débuter 36 mois après la signature du contrat, indique la source.

La coopération militaire entre la Russie et l’Inde ne date pas d’hier : plus de 70% des armements et du matériel de combat de l’armée, des forces aériennes et de la marine indiennes sont de conception russe ou soviétique. 

Source : ridus.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.