Le sommet de Minsk dope la bourse russe

La bourse russe et le rouble ont connu une hausse sur fond des nouvelles positives en provenance de Minsk, à l’issue des négociations entre les membres du « quartet de Normandie » sur le règlement de la crise en Ukraine. Les indices boursiers russes MICEX et RTS ont connu une hausse de plus de 3%. Le rouble s’est renforcé. Toutefois, les experts ne s’empressent pas de faire des pronostics sur le long terme.

Dès que le président Vladimir Poutine a déclaré que les parties s’étaient mises d’accord sur un cessez-le-feu, les bourses russes ont affiché une progression significative. L’indice MICEX a augmenté de 4%, tandis que le RTS gagnait 3%. La hausse s’est poursuivie par la suite.

Les experts interrogés par RBTH ont qualifié la réaction des marchés de « brusque ». Selon Anna Kokoreva, analyste de la compagnie Alpari, les indices russes connaissaient ces derniers temps une croissance très lente, par conséquent ce bond de 3-4% est significatif. « Il pourrait s’agir d’une hausse spéculative, provoquée par certaines déclarations. Le comportement ultérieur des marchés dépendra de l’application des accords atteints à Minsk », considère-t-elle.

Gueorgi Birg, analyste d’Investkafe, partage l’avis de cette dernière. Selon lui, il est prématuré d’évoquer une stabilisation du marché russe. « Des problèmes économiques persistent : la chute du PIB, une inflation élevée et pour le moment personne ne parle de la levée des sanctions », dit-il.

Le marché des changes a réagi aux résultats des négociations par une consolidation du rouble. La devise russe s’est renforcée de 0,7%. Selon les analystes, le taux de change est plus étroitement lié au prix du brut, l’effet des déclarations politiques étant moins évident.

Il convient de noter qu’à l’ouverture, le marché attendait des nouvelles positives de Minsk. Les actions étaient en hausse et le rouble se renforçait. Toutefois, la déclaration du président ukrainien sur les conditions « inacceptables » émises par Moscou a eu un effet négatif : le rouble a décroché de 1,7% par rapport au dollar. Les indices MICEX et RTSI ont perdu 3% et 5% respectivement. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.