Ukraine : Berlin, Paris, Moscou et Kiev prônent le retrait des armes lourdes

Réunis mercredi soir à Berlin, les ministres des Affaires étrangères des pays du format dit « Normandie » (Allemagne, France, Russie, Ukraine) ont appelé à retirer les armes lourdes de la ligne de contact dans le Donbass, conformément au mémorandum de Minsk, rapporte l’agence RIA Novosti se référant à une déclaration commune diffusée à l’issue de la rencontre.

« Les ministres ont exhorté toutes les parties impliquées dans le conflit à cesser les combats et à retirer les armes lourdes de la ligne prévue par le mémorandum signé le 12 septembre 2014 », précise la source.

Cette déclaration intervient sur fond de combats acharnés dans le sud-est de l’Ukraine.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov considère qu’une fois l’entente en question atteinte, il sera possible d’évoquer « une désescalade significative du conflit », rapporte l’agence Interfax.

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a de son côté déclaré que « les ministres aviseront ultérieurement en fonction du respect de cette mesure et du cessez-le-feu sur la tenue éventuelle du sommet d’Astana ». L’initiative en question avait été avancée par le président Petro Porochenko, puis suspendue en l’absence d’ordre du jour approfondi.  

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.