Fusillade de Gumri : meeting devant la base militaire russe en Arménie

Un meeting se déroule à l’heure actuelle devant la base militaire russe numéro 102 dans la ville arménienne de Gumri (nord-ouest de l’Arménie), théâtre d’une fusillade ayant coûté la vie à six personnes d’une même famille, rapporte l’agence Nouvelles-Arménie.

Les manifestants réclament que le soldat déserteur russe Valéri Permyakov, qui a avoué avoir commis le massacre, leurs soit livré. Ce dernier a été arrêté mardi par les douaniers russes lors de sa tentative de fuite vers la Turquie. 

Les corps de six personnes ont été découverts lundi matin à leur domicile. Les victimes, dont une fille de deux ans, ont été tuées à l’arme automatique. Gravement blessé, un bébé de six mois a survécu et a été hospitalisé. 

Une série de responsables politiques et militaires arméniens, notamment le ministre de la Défense du pays, Seïran Oganian, ont mis en garde contre toute politisation de l’affaire, pointant les relations d’alliance entre les deux pays. 

Il a été en outre indiqué que le vice-ministre russe de la Défense Arkadi Bakhine s’est rendu d’urgence en Arménie et que les forces de l’ordre des deux États collaboraient étroitement dans le cadre de l’enquête engagée suite à la tragédie.

Source : RIA Novosti 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.