Mistral : les marins russes ont quitté la France

Les marins russes envoyés en France pour suivre une formation au maniement des porte-hélicoptères de classe Mistral ont quitté le port de Saint-Nazaire à bord du navire-école Smolny, rapporte le site Web du journal RBC Daily.

Citée par l’agence TASS, une source au sein du l’État-major des forces armées russes a confirmé ces informations : « Aujourd’hui à 12h00, plus de 400 marins militaires russes, membres d’équipage des BPC Mistral destinés à la Russie, ont mis le cap sur le port de Kronchtadt à bord du navire Smolny ». 

D’après la même source, les marins russes retourneront à Saint-Nazaire, si Paris change d’avis sur la livraison des bâtiments de guerre, avant que la Russie ne porte une plainte devant la Cour internationale.

La livraison du premier des deux Mistral, le Vladivostok, aurait dû avoir lieu cet automne, mais en raison de la situation politique en Ukraine, elle a été suspendue « jusqu’à nouvel ordre ». Cette décision a été adoptée par le président français François Hollande. Moscou a déclaré pour sa part attendre soit les navires, soit la restitution de l'argent versé.

Début décembre, le premier ministre français Manuel Valls a déclaré qu'il était encore prématuré de parler de l'échec de la vente de Mistral.

Source : RBC Daily 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.