Applications Web : signature d’un accord pour la création d’un laboratoire franco-russe

L’Institut Mines-Télécom, l’Académie des Sciences de Russie et l’Université d’État de Tomsk ont signé fin novembre un accord de création d’un laboratoire commun, appelé Qualipso, dans le domaine de la qualité des applications Web. Les travaux de recherche portent notamment sur l’utilisation de méthodes formelles pour traiter des questions de validité et de fiabilité des services, rapporte le service de presse de l’institution française.

La création de ce laboratoire commun vient formaliser et structurer une coopération entre des chercheurs de Télécom SudParis et du département des technologies de l’information de l’Université de Tomsk qui dure depuis près de vingt ans et qui a d’ores et déjà donné des gages de succès à travers la production de résultats scientifiques d’excellence. Cette construction vise à renforcer et étendre la collaboration en favorisant notamment la mobilité de chercheurs confirmés, de doctorants et de post-docs entre les trois institutions du partenariat.

« D’une part, des méthodes formelles ont réellement commencé à être utilisées, dans la pratique, en génie logiciel ; d’autre part, la France et la Russie ont des traditions enracinées en matière de langages et de modèles formels. Ce qui laisse espérer de nouvelles innovations pour notre coopération franco-russe », a indiqué Viktor Ivannikov, de l’Académie des Sciences de Russie, cité par le source.

Ce laboratoire international favorisera la prise en compte des leurs recherches de ses membres par la communauté scientifique internationale, a de son côté précisé Dmitri Soukhouchine, de l’Université d’État de Tomsk.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.