Le PDG de Total meurt dans un accident d'avion à Moscou

Le PDG du géant pétrolier français Total Christophe de Margerie a trouvé la mort dans l'incendie de son jet privé à l'aéroport moscovite de Vnoukovo, rapporte mardi le service de presse de l'aéroport.

L'avion privé de M.de Margerie s'est écrasé et a pris feu après être entré en collision au moment du décollage avec une déneigeuse. Le patron de Total et trois membres de l'équipage ont péri dans l'incendie.

« Le groupe Total confirme avec une grande émotion et une profonde tristesse que son président-directeur général Christophe de Margerie est décédé cette nuit peu après 22h (heure de Paris) dans un accident d'avion, à l'aéroport de Vnoukovo de Moscou, à la suite d'une collision avec un engin de déneigement », a indiqué le pétrolier français dans un communiqué.

Selon le porte-parole du Comité d'enquête russe Vladimir Markine, le conducteur de la déneigeuse qui est entré en collision avec l'avion se trouvait sous l'emprise de l'alcool au moment de l'incident.

M.de Margerie revenait d'une réunion avec le premier ministre russe Dmitri Medvedev dans sa maison de campagne près de Moscou consacrée aux investissements étrangers en Russie, visée par les sanctions occidentales.

En Russie, Total détient 18% du groupe gazier Novatek ainsi que 20% des parts dans projet Yamal LNG destiné à produire du gaz naturel liquéfie.

Christophe de Margerie était âgé de 63 ans. En 2014, il avait fêté sa quarantième année passée dans le groupe pétrolier.

Source : RIA Novosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.