La comédie musicale Tristan et Yseult d’Alan Simon à Novossibirsk

Le compositeur français Alan Simon est à Novossibirsk pour prendre part à la mise en scène de son ballet symphonique celtique Tristan et Yseult. Les répétitions de ce show grandiose mêlant orchestre, musiciens celtiques, théâtre, ballet classique et danses irlandaises ont déjà débuté, rapportent les médias locaux.

Alan Simon, qui a présenté son show en France au printemps dernier, assure que le moment choisi pour la mise en scène du spectacle en Russie est opportun. « Cette œuvre sert à rapprocher les deux pays et deux (…) des plus grandes cultures – russe et française. Aujourd’hui, compte tenu du contexte politique tendu, le rapprochement des cultures et les échanges revêtent une importance particulière », a indiqué M. Simon, dont les propos ont été retraduits du russe.

La pièce a été adaptée au public russe – le texte a été traduit, seuls quelques chants sont restés en français, ce qui n’empêche pas le public de suivre le développement du sujet.

« Le maestro a écrit une très belle œuvre, mélodique et dramatique à la fois. Outre le chant, d’ailleurs très joli, on y trouve beaucoup de musique irlandaise et des compositions très puissantes », raconte Nikolaï Androssov, chorégraphe et metteur en scène de ce spéctacle musical.

La première de Tristan et Yseult à Novossibirsk est prévue pour février prochain. En cas de succès, elle sera présentée dans d'autres villes russes.  
 

Source : nsknews.info

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.