Des musiciens ukrainiens et russes tournent un clip contre la guerre

La première du clip musical « Les femmes sont fatiguées de mettre au monde des soldats » s’est tenue à Tcheliabinsk, dans l’Oural. Initié par les militants contre la guerre dans l'est de l'Ukraine, ce projet a réuni des musiciens de Tcheliabinsk et de Kiev et le guitariste de blues italien Rudy Rotta. Les musiciens russes ont interprété leur partie de la chanson en ukrainien et les musiciens ukrainiens en russe.

L'idée de ce clip est née cet été, au moment où des combats acharnés secouaient l’Ukraine. Près de 300 personnes ont participé au tournage, parmi lesquelles les groupes du sud de l'Oural « Ariel » et « Les frères Enotov », le musicien Garri Ananasov, le groupe « Revenko-band » de Kiev ainsi que le guitariste italien Rudy Rotta qui a participé au projet à titre bénévole. Le tournage s’est tenu à Tcheliabinsk et dans la ville italienne de Vérone. Ce projet a attiré des volontaires, dont des réfugiés du sud-est de l'Ukraine installés actuellement dans l’Oural, selon la télévision locale.

Selon l'auteur de la chanson, Iouri Bogatenkov, elle ne fait pas référence à des événements concrets, mais est dirigée contre la guerre en tant que telle. La chanson a été écrite en 1988. « Si je me souviens bien, il y avait alors des conflits en Arménie, dans le Haut-Karabakh ».

Dans la vidéo, des plans de la chronique de la guerre en Ukraine sont mélangés à des mises en scène : des enfants dessinant à la craie sur le bitume, des musiciens avec leurs guitares, des paysages urbains en fond  et des photos familiales avant le départ pour la guerre. Le clip se termine par le lancement de ballons aux couleurs des drapeaux ukrainiens et russes.

« Quand nous avons reçu l'invitation venant de Tcheliabinsk pour enregistrer une chanson dans laquelle on parlerait de guerre et de violence, nous avons accepté immédiatement, a raconté à UralPolit.ru Alexeï Revenko, leader du groupe de rock « Revenko-band ». En ce moment, dans l'est de l'Ukraine beaucoup de  gens meurent. Personne ne peut dire comment mettre un terme à ce cauchemar. C'est une douleur amère. Nous devons lancer un appel pour arrêter cette violence ».

Le clip a été mis en scène par le réalisateur Mikhail Vexel qui a fait remarquer que le clip ne contenait pas de slogans, ni d'appels politiques sauf un seul – il faut cesser les violences.

« Je suis moi-même Ukrainien, et j'ai des parents à Kiev et à Zaporojie, c'est douloureux de voir que quelqu'un veut semer la dispute entre nos peuples, déclare le soliste des « Frères Enotov », Vadim Krasiouk. Grâce à ce projet commun avec les Ukrainiens, nous voulons prouver que les idées du rock'n'roll peuvent réunir les gens. C'est super que des gens de Tchéliabinsk, de Kiev et même un Italien soient réunis sur un projet pour interpréter leur propre All you need is love. L'art doit vaincre la guerre ».

Le tournage du clip a commencé à Tcheliabinsk le 29 juillet et s'est terminé début septembre à Vérone où a été enregistré le solo de guitare de Rudy Rotta.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.