La distribution de l'aide humanitaire russe a commencé à Lougansk

Lundi 25 août les volontaires ont commencé à distribuer l'aide humanitaire russe aux habitants du sud-est de l'Ukraine.

Les premiers camions Kamaz du convoi humanitaire sont arrivés à Lougansk vendredi 22 août. « Les habitants nous ont accueillis les larmes aux yeux. Nous sommes arrivés à temps – la famine dans la ville a atteint une telle ampleur que les gens ramassaient les graines de sarrasin tombées de certains sacs percés », raconte Andreï Koneev, volontaire venu de la région d'Orenbourg, conducteur du camion 234.

Aujourd'hui, la ville de Lougansk est privée d'électricité et de communications : les habitants ont été informés de l'arrivée du convoi par le biais de haut-parleurs. Des volontaires pour décharger les camions étaient recherchés partout dans Lougansk, et étaient transportés par bus vers les points de déchargement.

Le convoi humanitaire a fait venir à Lougansk non seulement de la nourriture, mais aussi des médicaments de premier besoin (notamment pour les cardiaques et les diabétiques), ainsi que des groupes électrogènes. Sachant qu'il sera impossible de faire le plein de carburant sur place, les conducteurs avaient préparé des batteries et rempli les groupes avec du gasoil encore dans le campement. Ceux qui ont vu Lougansk pour la première fois disent qu'ils ne s'attendaient pas à voir une « ville aussi charmante ». Les autres sont frappés par l'ampleur des dégâts. C'est le secteur privé qui a été surtout touché – dans certains quartiers une maison sur deux est détruite ou brûlée, racontent les conducteurs. Des fenêtres sont brisées dans pratiquement toutes les maisons à travers la ville. Les bris de verre recouvrent les routes et les cours des maisons. Les câbles électriques arrachés empêchent de passer, les routes sont parsemées de déchets et de journaux, ainsi que d'affaires personnelles : des jouets, des vêtements pour enfants, des livres.

Source : RIA Novosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.