Le mariage de deux jeunes femmes est officiellement célébré à Moscou

L’une d’elles figure en tant qu’homme sur son passeport, ce qui a permis aux jeunes mariées de contourner l’interdiction des mariages homosexuels dans la législation russe.

Source : archives personnelles

Un mariage homosexuel a été célébré à Moscou le 19 août : deux jeunes femmes en robe de mariée et au physique similaire se sont présentées à la cérémonie officielle. Elles ont décidé d’officialiser leur relation, malgré l’interdiction légale des mariages homosexuels en Russie. Les autorités n’ont pas pu refuser, car l’une des mariées était un transsexuel : il s’agit d’Alina Davis, une blogueuse célèbre dans la communauté LGBT russe. Sur son passeport, elle figure sous un nom masculin, Dmitri Kojoukhov. 

Alina raconte qu’afin d’éviter un scandale, le personnel de l’état-civil a menacé de ne pas laisser rentrer les jeunes mariées si elles portaient toutes les deux une robe. « Nous n’avions absolument pas peur d’aller au bureau de l’état-civil, bien que nous avions reçu des menaces », raconte Alina. « Nous avons déposé la demande en mai, tout était en règle ». Toutefois, pendant la cérémonie, la directrice du bureau de l’état-civil s’est indignée et a même demandé à Alina Davis quel était l’intérêt pour un homme de devenir une femme. Les jeunes mariées ont, néanmoins, confirmé que cela n’est pas allé au-delà d’une escarmouche verbale.

Le mariage a soulevé un tollé chez les internautes russes les plus conservateurs. « En Russie, il est difficile de changer de sexe, souvent il faut passer par les tribunaux, aussi les incidents avec les documents, comme celui-ci, ne sont pas rares », estime le militant des droits des LGBT Vitus Media. « Alina et sa femme ont décidé de profiter de cette curiosité documentaire et ont ainsi montré les lacunes de la législation russe ». 

Source : metronews.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.