Une expédition scientifique russo-suisse réalise une carte unique de la rivière Selenga

Pour la première fois de l’histoire, les scientifiques ont réussi à créer une carte projetant en hyper perspective de haute qualité la rivière Selenga qui passe par la Mongolie et se jette dans le lac Baïkal (Russie orientale). Ces prises de vue uniques seront par la suite utilisées pour étudier la composition de l’eau, l’état des sols ainsi que le type de son couvert végétal.

La carte en question a été réalisée par les membres de l’expédition russo-suisse « Le vol trans-eurasien : Léman-Baïkal » et couronne les recherches lancées en juillet dernier.

 Les données recueillies par les experts suisses seront par la suite réunies dans une même base de données que les résultats de recherches sur le lac Baikal, plus grande réserve d’eau douce du monde, menées par des scientifiques français de l’Institut océanographique de Brest.

Dotés de l’équipement bathymétrique moderne, ces derniers sont arrivés le 15 août  à la base scientifique de l’Institut de l’exploitation des ressources naturelles du Baïkal, auprès de l’antenne sibérienne de l’Académie des Sciences de Russie. L’équiement dont ils disposent aidera à étudier le relief des fonds du Baïkal.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.