Le responsable des pogroms à Birioulovo est condamné

Lundi dernier, le tribunal municipal de Moscou a condamné Orhan Zeinalov, poursuivi pour le meurtre retentissant qui a provoqué des tensions nationalistes dans le quartier Birioulovo de Moscou en automne 2013. Le tribunal a condamné Zeinalov à 17 ans d’emprisonnement dans une prison à régime sévère.

Zeinalov a été reconnu coupable du meurtre d’Egor Chtcherbakov en octobre de l’année dernière et devra purger une peine de 17 ans dans un camp d'emprisonnement, mais aussi payer 3 millions de roubles (210 000 euros) aux proches de la victime.

Zeinalov a nié sa culpabilité, insistant sur le fait qu’au moment du meurtre de Chtcherbakov, il se trouvait dans la banlieue de la capitale. Mais il a été identifié que par la compagne de Chtcherbakov et cela est confirmé par les caméras de surveillance extérieures, ainsi que par les factures du téléphone portable de Zeinalov. Immédiatement après l’arrestation, l’accusé a reconnu les faits reprochés, mais a ensuite nié sa culpabilité et a refusé de coopérer avec les enquêteurs.

Les événements, qui ont fait de Biriouliovo un nom commun, ont eu lieu dans la nuit du 10 octobre 2013, à 1h40. Egor Chtcherbakov et sa petite amie Ksenia Popova rentraient chez eux. Ils ont croisé Zeinalov, ivre, qui a adressé une phrase obscène à la jeune femme. Une bagarre a éclaté et a fini en coups de couteau. L’un des coups a été porté au cœur, un autre – dans la région lombaire. L’ambulance qui est arrivée sur place a constaté le décès de Chtcherbakov.

Le 12 octobre, un rassemblement populaire d’habitants du quartier et de jeunes nationalistes a eu lieu à proximité de l’immeuble où habitait  Chtcherbakov. La manifestation des locaux, agacés par l’entrepôt à légumes employant principalement des ressortissants du Caucase et de l’Asie Centrale, a rapidement dégénéré en émeutes qui ont conduit à la destruction de véhicules et de points de vents qui, selon les manifestants, appartenaient aux migrants. Les émeutes ont été calmées avec l’aide de très nombreux policiers. Cet incident a conduit à la fermeture de l’entrepôt à légumes, ainsi qu’à une série de démissions dans les administrations municipales et dans la police de la ville.

Zeinalov a été arrêté le 15 octobre.

Source : Gazeta.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.