À quel prix la Russie vendra-t-elle son gaz à la Chine ?

Le prix du gaz dans le contrat chinois s’élève à environ 360 dollars (266 euros) pour 1 000 m3, un prix légèrement inférieur aux tarifs appliqués par Gazprom aux contrats avec l’Allemagne, affirme Bloomberg citant des sources au sein du gouvernement russe. En échange d’une avance de 18 milliards d’euros, le monopole gazier pourrait accorder une ristourne à Pékin, le prix baissant alors à 259 euros (350 USD).

En chiffres

Selon les informations de Bloomberg, l’Allemagne payait en 2013 environ 366 dollars (270 euros) pour 1 000 m3, le tarif moyen du gaz livré à l’Europe en 2013 s’élevait à 387 dollars (286 euros).

Gazprom fournira le gaz russe à la Chine à un prix comparable à celui payé par l’Allemagne, le principal client du monopole, ont indiqué deux sources du gouvernement russe à Bloomberg. Le tarif de base du contrat avec Pékin s’élève à 360 dollars (266 euros) pour 1 000m3, affirment ces derniers.

Fin mai, le ministre de l’Energie Alexandre Novak a expliqué que le tarif du contrat « s’approchait en réalité » de 350 dollars (259 euros) les 1 000m3. Le vice-président de Gazprom Alexandre Medvedev affirmait de son côté qu’il dépassait largement 259 euros.

Les experts interrogés par RBTH sont généralement d’accord avec les chiffres annoncés. Anna Kokoreva d’Alpari estime que le prix du gaz russe vendu à la Chine pourrait varier entre 259 et 333 euros (350-400 USD). La limite supérieure est basée sur les prix du GNL (333 - 370 euros) que la Chine achète au Proche-Orient. Le prix du gaz russe ne peut dépasser cette limite, explique Anna Kokoreva.

L’analyste d'Investcafé Grigori Birg estime que la fourchette de prix la plus probable pour le gaz vendu à la Chine se situe entre 259 et 275 euros pour 1 000m3 (350-370 USD). Il explique que les tarifs pour la Chine doivent se situer au niveau européen moyen, ou légèrement en dessous. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.