L'herbe des prairies de la région d'Orenbourg servira à la production de matériaux de construction en France

Des scientifiques français ont proposé d'établir à Orenbourg une usine de traitement mixte d'herbes des prairies et de fibres utilisées dans les matériaux de construction : les matériaux d'isolation ajoutés au béton et au parquet. L'entreprise est supposée ouvrir dans un village de la région de Sazan Beliavski, à côté des « Steppes Orlov » d'Orenbourg, recouvrant 16,5 mille hectares.

Le professeur de l'Université de Strasbourg et architecte urbain Jean ­Paul Masquida a prélevé dix échantillons différents d'herbe pour examiner l'aptitude de la fibre.

« Dans les vastes espaces des steppes d'Orenbourg, il y a beaucoup de matières premières utiles aux matériaux écologiques qui manquent en Europe. Les produits finis seront exportés », a déclaré le scientifique français.

Il s'est rendu à Orenbourg sur invitation de l'Institut des steppes, fin mai, pour discuter de la coopération possible entre l'Université d'Orenbourg et l'Université de Strasbourg, ainsi que des échanges universitaires d'étudiants et de professeurs spécialisés en économie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.