Les deux tiers des parents russes surveillent secrètement leurs enfants sur les réseaux sociaux

Les deux tiers des parents russes surveillent en quelque sorte secrètement le comportement de leurs enfants sur les réseaux sociaux. C'est ce qu'indique le rapport de la société ESET, qui a mené une enquête auprès de 800 parents d'enfants moins de 14 ans.

Il s'est avéré que les parents surveillent le comportement des enfants sur les réseaux sociaux depuis leur propre page ou qu'ils connaissent le mot de passe d'accès de leurs enfants. Une autre méthode de contrôle est la création d'un profil commun sur un réseau social, pour tous les membres de la famille.

Les enfants de leur côté, s'inscrivent souvent sous des faux noms pour éviter ce contrôle.

Les enfants de 74 % de parents interrogés possèdent un compte sur VКоntakte (réseau social russe, ndlr), et environ 3% seulement sur Facebook et Odnoklassniki (réseau social russe, ndlr), 2% supplémentaires sont inscrits sur Twitter et Instagram. 18 % des répondants ont communiqué que leurs enfants n'étaient pas du tout enregistrés à des réseaux sociaux.

Selon le sondage, 82 % des enfants russes utilisent les réseaux sociaux.

A titre de comparaison, au Royaume-Uni, selon une enquête de VoucherCloud, le comportement des enfants sur les réseaux sociaux est suivi par 86% des parents.

Le nombre des jeunes utilisateurs de réseaux sociaux au Royaume-Uni est sensiblement le même qu'en Russie, environ 81 %. Cependant, les réseaux les plus populaires sont différents. Environ 73 % des utilisateurs de 13 à 16 ans sont sur Facebook, 56 % sur Twitter, et 49 % utilisent Instagram.

Source : Lenta.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.