Le ministre français des Affaires étrangères n'a pas exclu la renégociation du contrat « Mistral »

Laurent Fabius, le ministre français des affaires étrangères n'a pas exclu de renégocier le contrat avec la Russie, sur la construction de deux porte-hélicoptères de classe « Mistral ». Au cours de sa visite à Washington, il a déclaré que la France se devait d'exécuter le contrat avec la Russie, mais qu'il n'y avait pas de décision définitive concernant l'offre.

« Les contrats signés seront respectés (...) D'un point de vue juridique, nous n'avons aucun moyen de ne pas les respecter. La décision finale sera prise en octobre », a déclaré M. Fabius, ajoutant qu'il que les aspects juridiques de la transaction seront alors réévalués.

Laurent Fabius n'exclut pas non plus un élargissement des sanctions contre la Russie, à l'issue des élections présidentielles du 25 mai en Ukraine. « Si l'intervention (de la Russie, ndlr) rend les élections impossibles, nous pourrions alors en envisager de plus importantes (sanctions), concernant l'énergie, les finances et la défense », a affirmé monsieur Fabius à RIA Novosti.

Source : Kommersant.ru

En savoir plus sur la crise ukrainienne

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies