Le Ministère des Affaires étrangères russe a préparé un « Livre blanc » sur les violations des droits de l'Homme en Ukraine

Le Ministère russe des Affaires étrangères a présenté au président Vladimir Poutine un « Livre blanc », qui regroupe de nombreux cas de violations flagrantes des droits de l'Homme en Ukraine. Le rapport, qui s'appuie sur les médias et des témoins, résume les événements qui se sont produits entre fin de novembre 2013 et fin de mars 2014. L'information a été communiquée ce lundi 5 mai, sur le site officiel du Kremlin.

Ce « livre » est basé sur les informations des médias russes, ukrainiens et occidentaux, les énonciations de la nouvelle direction de Kiev et ses partisans, les déclarations de témoins oculaires, ainsi que les observations et les interviews donnés sur les lieux des événements, recueillis par des associations à but non lucratif russes.

Selon la déclaration publiée sur le site internet du Kremlin, les données contenues dans le rapport laissent penser que les violations des principes et des normes de protection des droits de l'Homme en Ukraine sont énormes.

« À la suite de la violente prise de pouvoir et du coup d'Etat anticonstitutionnel en Ukraine, s'est produit un réel effondrement de la puissance publique légitime. Là-bas, règne le jugement arbitraire, et la croissance de l'extrémisme et des pensées néo-nazies sont monnaie courante, de même que l'intolérance religieuse, la xénophobie, les menaces et pressions des dirigeants d'Euromaïdan sur leurs opposants politiques, la lustration, les répressions et violences physiques ou encore de banditisme », explique le communiqué publié sur le site du Ministère.

En effet, fin février 2014, un coup d'Etat a eu lieu en Ukraine. La direction du pays a changé à la suite de la protestation des partisans d'Euromaïdan envers le ralentissement de l'intégration du pays à l'Union européenne. En Mars, en Crimée, dont les habitants ne reconnaissent pas les nouvelles autorités de Kiev, s'est tenu un référendum sur l'adhésion de la péninsule à la Fédération de Russie. Quelques jours après le plébiscite, les documents officiels de l'adhésion ont été signés

Pendant ce temps, dans le sud et l'est de l'Ukraine, se sont développés des discours pro-russes, dont les acteurs exigent la fédéralisation du pays et leur autonomie. Le Donbass est devenu le centre d'opposition des citoyens pro-russes.

Source : Lenta.ru

 

Et vous qu'en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis en tweetant @rbth_fr #Ukraine


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.