Les défenseurs des droits de l'Homme se lèvent pour la liberté sur internet

Le chef du Conseil présidentiel des droits de l'homme, Mikhaïl Fedotov a demandé à Valentina Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération de supprimer la loi sur les blogueurs, acceptée la veille par la Douma d'Etat. Sa lettre à la présidente de la Chambre haute a été publiée sur le site web du Conseil ce mercredi 23 avril.

Selon de nombreux membres du Conseil et des représentants de l'industrie de l'internet, la loi ne répond pas aux réalités de l'internet moderne, et contredit la nature juridique et technique du web.

De plus, le document explique que « La loi ne prend pas en considération le caractère transfrontalier des relations sur internet, qui rend son application extrêmement complexe ».

Le mardi 22 avril, les députés de la Douma d'Etat ont adopté en lecture définitive le projet de loi qui réglemente l'échange d'informations sur internet, et limite les droits des blogueurs.

La loi concerne les propriétaires de blogs visités par plus de trois milles internautes par jour. Les blogueurs doivent dorénavant veiller à ce que leur site ne suscite pas la criminalité, ne divulgue pas de secrets d'Etat ou de publications extrémistes, violentes et pornographiques. De plus, le langage grossier et maintenant interdit aux blogueurs les plus lus.

Source : Lenta.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.