Les chercheurs de Novossibirsk ont développé une protection contre les lasers pour les militaires

Les spécialistes de l’Académie sibérienne d’Etat de géodésie ont mis au point un système de « bouclier anti-laser ». D’après Dmitri Tchesnokov, directeur du département des nano systèmes et du matériel optique de l’Académie sibérienne d’Etat de géodésie, il s’agit d’un filtre spécial pour les systèmes optiques, qui empêcherait la mise hors service de ces derniers par les lasers et qui peut être employé à des fins de défense.

Tchesnokov a expliqué que la technologie du balayage par un laser capable de neutraliser des appareils optiques commence à être employée par les armées de plusieurs pays. Un rayon laser de grande puissance peut mettre hors service aussi bien un dispositif de vision nocturne que la tête chercheuse d’un missile.

« Notre armée pourrait y faire face, c’est pourquoi nous avons mis au point des filtres spéciaux qui, s’ils sont construits correctement, permettront d’éviter la mise hors service par laser », a expliqué le chercheur.

Selon lui, l’utilisation de la technologie nécessitera une petite modification des processus de production des systèmes optiques. En même temps, le coût final des appareils, par exemple, des dispositifs de vision nocturne, n’augmentera pas de façon significative.

Les développeurs considèrent la défense comme le domaine principal d’application « du bouclier anti-laser ». Notamment, la protection contre les lasers augmentera la capacité de survie des drones, a noté Tchesnokov.

Maintenant le concept est totalement prêt à être mis en œuvre, et les chercheurs ont déjà discuté de ses perspectives avec des représentants du Ministère de la défense de la Fédération de Russie.

Source : RIA Novosti

Lisez plus sur les armements russes

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.