Magnitski reconnu coupable à titre posthume

Le tribunal a reconnu le juriste Sergueï Magnitiski coupable dans l’affaire de fraude fiscale du fond britannique Hermitage Capital, selon RIA Novosti.

Selon l’accusation, Magnitski a elaboré un schema de fraude fiscale à la demande du dirigeant de Hermitage William Browder, qui est également reconnu coupable. Le dommage effectif des faits reprochés au fond représente 522 millions de roubles (soit 13 millions d'euros).

Plus tôt, le ministère public avait demandé de reconnaître Magnitski coupable, mais de clore l’affaire le concernant, compte tenu de sa mort. Pour Browder, le procureur a demandé une peine d’au moins 9 ans de prison ferme.

Sergueï Magnitski est mort en détention en novembre 2009. Situé en isolement, il s’était à maintes reprises plaint de sa santé, cependant il n’a pas reçu de la part des employés du service penitencier les soins médicaux dont il avait besoin.

Selon la version de Browder, le juriste de Hermitage a été la victime d’un groupe criminal composé de fonctionnaires et ‘siloviki’ russes hauts placés.

Magnitski lui-même soutenait qu’il avait découvert un schema de fraude fiscale du budget, s’élevant à 5,4 milliards de roubles, mis en place par des employés des organes judiciaires, aidés par les services fiscaux. Les résultats de l’enquête sur les circonstances de la mort de Magnitski, conduite par Hermitage, ont été reconnus du côté occidental, et notamment par les États-Unis, ce qui a conduit à la ‘liste Magnitski’ : des documents qui regroupent les noms de toutes les personnalités impliquées selon la version de Hermitage, dans la mort de Magnitski.

Source :lenta.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies