Hommage aux « maquisards » russes au cimetière parisien du Père Lachaise

Une cérémonie a eu lieu au cimetière parisien du Père Lachaise de dépôt d’une couronne de fleurs en mémoire des soldats russes et soviétiques morts en ayant combattu avec des membres de la Résistance française contre le nazisme.

Crédit : Maria Tchobanov

Le 6 mai, des représentants de la Russie, de la Biélorussie, du Tadjikistan de l’Arménie se sont retrouvés au monument et ont honoré d’une minute de silence la mémoire des combattants soviétiques morts sur le territoire français, après s’être évadés des camps de concentration et avoir pris les armes pour continuer la lutte contre le fascisme, mais aussi des immigrants russes ayant pris part à la Résistance au côté des maquisards français. Au total, 35 milles Russes ou originaires des ex républiques d’Union Soviétique combattirent dans les rangs de la Résistance française ; sept mille d’entre eux restèrent reposer à jamais en terre française.

La tradition de se souvenir au Père Lachaise des participants russes et soviétiques à la Résistance a été instaurée en 2005, quand dans l’avenue des combattants étrangers morts pour la France à l’occasion du 60ème anniversaire de la victoire de la Seconde Guerre mondiale a été installé un monument créé sur un projet du sculpteur Vladimir Sourovtsev. Le monument représente la figure en bronze d’un « maquisard » à taille humaine. Sur le piédestal fait en marbre de l’Oural, on peut lire en russe et en français une inscription gravée : « La Patrie se souvient ».

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies