McDonald’s développe des franchises en Russie

McDonald’s change sa stratégie commerciale en Russie et poursuivra son développement en vendant des franchises, a déclaré hier Khamzat Khasboulatov, président de McDonald’s en Russie et en Europe de l’Est.

Selon ses dires, d’ici la fin de l’année, la société pourrait signer des accords avec des candidats préalablement sélectionnés. Cependant, McDonald’s n’arrête pas pour autant son développement de corporations dans cette région. La compagnie a d’ailleurs récemment ouvert deux de ses restaurants à Sourgout et est toujours en négociations avec Novossibirsk et Krasnoïarsk.

Avant la fin de l’année passée, McDonald’s a ouvert des restaurants indépendamment et au printemps 2012, il a conclu un contrat de franchise avec RazvitieROST (membre du holding Rosinter restaurants) qui prévoit que le franchisé pourra uniquement ouvrir des points de vente dans les grands complexes de transport (hubs). Selon Khasboulatov, les premiers McDonald’s pourraient être construits dans les gares et les aéroports à la fin 2013.

Cette nouvelle décision en vue de chercher de nouveaux franchisés montre un changement de politique du siège de la compagnie vis-à-vis de la Russie, souligne Andreï Petrakov, directeur exécutif de la société conseil, Restcon. « En travaillant par franchises, on fait de belles économies parce qu’ouvrir un McDonald’s, ça coûte des millions », explique l’expert.

Les franchises de McDonald’s intéresseront beaucoup de monde. « La marque est connue dans le monde entier et attirante sous n’importe quelle forme » approuve Vladirmir Khilko, directeur des restaurants Fafela et Piatnitsa à Novossibirsk. Mais un autre restaurateur de Novossibirsk, Denis Ivanov, considère qu’il sera difficile pour McDonald’s de trouver un partenaire convenable en Sibérie. Là-bas il n’y a pas beaucoup de groupes de restauration qui connaissent le marché européen.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.