Jus de fruits : PepsiCo et Coca-Cola reculent

Les leaders incontestés du marché russe des jus de fruit, PepsiCo et Coca-Cola, qui ont par le passé acheté les plus grands fabricants locaux – Wimm-Bill-Dann et Lebedyansky pour le premier, Nidan et Multon pour le second – continuent à perdre du terrain.

À la fin de l'année 2012, leur part de marché cumulée a baissé de 7 points de pourcentage à 64%, tandis qu'en 2010 elle était de 82%. Les fabricants expliquent ce recul par une optimisation de leur activité, les experts par l'essor des marques de distributeur.

La part de PepsiCo a reculé au cours de l'année écoulée de 45,4% à 40,3%. La part de Coca-Cola sur le marché des jus est quant à elle passée de 26,7% à 24%. Le grand gagnant est la marque russe Sady Pridonia (Jardins du Pridonié), dont la part est passée de 6,7% à 9%.

Le volume du marché russe des jus de fruit en 2012 est évalué par l'Union russe des producteurs de jus à 3 milliards de litres en volume et à 155,6 milliards de roubles (environ 4 mds EUR) en équivalent financier.

La directrice du marketing du département jus de fruit de PepsiCo Natalia Vassina explique la baisse de la part de la compagnie à l'issue de l'année 2012 par le départ de petites marques locales de l'assortiment proposé.

Toutefois, la chef de la branche agro-industrie du groupe de conseil NEO Center Anastasia Zalutskaya considère que le principal facteur du recul de PepsiCo et Coca-Cola est le développement actif des marques de distributeur (private labels) – des marques commerciales appartenant au réseau de vente au détail.

« Ils proposent des produits à des prix plus attrayants pour les consommateurs que les grands acteurs du marché », souligne l'expert. Selon elle, les produits fabriqués sous une marque de distributeur sont généralement moins chers que leurs analogues de 10-15% en moyenne.

Cette tendance est observée non seulement sur le marché des jus de fruits, mais aussi dans d'autres secteurs du marché de l'alimentation, constate NEO Center. Selon l'Union russe des producteurs de jus, la part des marques de distributeur sur le marché russe des jus de fruit a atteint 7% à la fin de l'année 2012, gagnant 2-3 points de pourcentage.

Article paru sur le site de Kommersant.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies