Tchernobyl : le personnel des sociétés françaises évacué

Les employés des sociétés françaises Vinci et Bouygues ont été évacués de Tchernobyl suite à l'écroulement d'un toit et d'un mur sur le site, rapportent mercredi les médias internationaux.

La presse précise que près de 80 employés engagés dans la construction du nouveau sarcophage du réacteur accidenté en 1986 ont été évacués par précaution.

Plus tôt dans la journée, il a été annoncé qu'une destruction partielle des murs et du toit est survenue mardi dans le quatrième bloc de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Le 4e réacteur de la centrale de Tchernobyl a explosé dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, provoquant la contamination radioactive d'une zone de 160.000 km² dans le nord de l'Ukraine, l'ouest de la Russie et le sud-est de la Biélorussie. La catastrophe de Tchernobyl a été classée au niveau 7, soit le plus élevé de l'échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (INES).

L'Ukraine a entamé la construction d'une nouvelle enceinte de confinement à Tchernobyl le 26 avril 2012, à l'occasion du 26e anniversaire de l'accident nucléaire. Haute de 105 m, longue de 150 m et large de 260 m, l'enceinte aura la forme d'une arche érigée au-dessus du sarcophage en vue de le protéger contre les agressions climatiques pendant 100 ans.

Source : RIA Novosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.