La Russie invite les entreprises françaises à investir dans l’Extrême-Orient

Reuters

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les investissements de compagnies françaises dans l’Extrême-Orient russe restent modestes, alors que le potentiel d’une telle collaboration est important, est persuadé le vice-premier russe et représentant plénipotentiaire du président dans le District fédéral d’Extrême-Orient Iouri Troutnev, qui a tenu le 3 juillet une vidéoconférence avec des représentants des milieux d’affaires français.  

>>> Le président de la CCI France Russie: «La Russie reste un pays dans lequel il faut investir»

Rappelant que 18 pays étrangers, dont la Chine, le Japon, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, investissaient dans cette région russe, il a rappelé qu’un seul projet français y avait vu le jour :

« L’année dernière, la grande société Leroy Merlin [...] a ouvert son premier centre commercial à Vladivostok. J’estime que le potentiel de notre coopération dans l’Extrême-Orient est beaucoup plus important », a-t-il déclaré, cité par le service de presse de la représentation de ce district fédéral.

Lors de la réunion, ont été en outre examinées les perspectives des projets dans différents domaines, dont celui de l’enseignement, des énergies vertes, des infrastructures logistiques et des transports, et comprenant la participation française.

Dans cet autre article, nous vous narrons l’épopée du rouble, du Moyen-Âge à nos jours.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies