Cinq règles pour apprendre à son enfant à gérer son argent

Shutter Stock / Legion Media
Dans la plupart des familles russes, il est malvenu de discuter avec ses enfants de la gestion d’un budget et des questions d’argent. Conséquence, la majorité des adultes et des adolescents sont des analphabètes financiers. Un spécialiste du secteur bancaire suggère cinq règles simples qui vous aideront à éviter que les enfants ne grandissent sans rien comprendre à l’argent.

En 2016, le ministère russe des Finances présentera sa Stratégie nationale de rehaussement des connaissances financières de la population. L’Agence nationale d’études financières (NAFI) a mené une étude des connaissances financières de la population russe et découvert que ces dernières demeuraient très basses. Les stratégies basées sur l’emprunt l’emportent sur l’épargne, les consommateurs connaissent mal les services financiers.

Cependant, le pays n’a pas de programme unifié d’éducation financière. Depuis 2011, le ministère russe des Finances mène avec la Banque Mondiale le projet « Collaboration pour l’augmentation du niveau de connaissances financières de la population » et prépare des manuels pour les écoliers et leurs parents.

En attendant que ces manuels soient inscrits au programme scolaire, des spécialistes ont établi une série de règles simples qui aideront les parents à réaliser l’éducation financière de leurs enfants et à se discipliner eux-mêmes. Irina Lobanova, directrice du département d’études du secteur bancaire de la NAFI nous explique comment apprendre aux enfants à utiliser l’argent.

L’argent de poche

Les enfants doivent avoir leur propre argent. Ce doit être une petite somme, distribuée de façon régulière. Si cela n’est pas possible, alors il faut que l’enfant récupère la monnaie des courses. On peut commencer à donner de l’argent aux enfants à partir de 4 ans.

Motivation à gagner de l’argent

L’argent de poche ne doit pas entièrement suffire aux besoins de l’enfant : il doit être motivé à en gagner. Par exemple, on peut donner à l’enfant la possibilité de gagner de l’argent en faisant quelque chose pour la famille. Disons que l’enfant doit nettoyer le sol et faire la poussière de toute façon, mais s’il nettoie la voiture il reçoit un petit pécule.

Il est utile d’établir avec l’enfant un système de motivation : lui expliquer pourquoi il recevra de l’argent, et à quelles conditions. Le plus important est de ne pas donner ou confisquer de l’argent spontanément, tout doit être subordonné à des règles données, pour préparer l’enfant à la vie adulte et pour qu’elle comprenne qu’il recevra de l’argent pour certaines choses et en perdra pour d’autres.

Planification

L’étape suivante est d’apprendre à son enfant à planifier. On peut lui confier un bloc-notes sur lequel il notera ses opérations financières. Le mieux est de lui dire que c’est ce que font les adultes et qu’il a intérêt à le faire lui aussi. Pendant un temps on peut l’aider, lui donner des conseils, mais il est très important de ne pas mettre de pression sur l’enfant et de ne pas exiger qu’il dépense cet argent selon vos instructions. L’enfant doit comprendre que c’est lui, et pas les parents, qui contrôle ces processus.

Budget familial

À partir de dix ans, on peut impliquer l’enfant dans la conception du budget familial. Il faut lui montrer quelles sont les sources de revenus de la famille, lui expliquer pourquoi il ne reçoit pas plus d’une somme définie. On peut lui montrer le fonctionnement du budget familial quand l’enfant demande un jouet de trop.

Travailler sur ses erreurs

On peut comprendre que l’enfant a appris à gérer son argent lorsqu’il commence à planifier ses objectifs financiers. Par exemple, économiser plusieurs mois pour une tablette onéreuse. Si l’enfant parvient à gérer plusieurs objectifs financiers, on peut en déduire que la compétence a commencé à se mettre en place. Le vrai succès arrive lorsque l’enfant est non seulement capable de gérer son propre argent, mais commence en outre à comprendre qu’il peut apporter quelque chose à la famille.

Commentaires d’un expert

« Notre culture considère comme malvenu de discuter avec les enfants de budget, dépenses et sources de revenus. Nous avons des problèmes d’éducation financière dans la plupart des tranches d’âge. Nos famille ne planifient même pas de budget annuel, les finances sont prévues tout au plus quelques mois à l’avance, au mieux jusqu’aux vacances d’été. La publicité pour les organisations de crédit ne fait que renforcer l’irresponsabilité vis-à-vis de l’argent », explique Tatiana Abankina, directrice du Centre d’études économiques appliquées de la Haute école d’économie. « Cependant, malgré tout, les études montrent que non seulement les étudiants, mais aussi les écoliers travaillent, et pour les derniers, dans une proportion assez élevée. »

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.