Les entreprises étrangères assureront l’originalité des Jeux olympiques de Sotchi

Crédit : Vladimir Pesnia/RIA Novosti

Crédit : Vladimir Pesnia/RIA Novosti

Les partenaires et fournisseurs étrangers des Jeux olympiques de 2014 se démarquent grâce à de nouvelles technologies et des produits uniques.

On peut affirmer sans exagérer que les prochains jeux d’hiver en Russie seront les plus innovants de l’histoire. Et Samsung Electronics, qui a présenté le projet « Jeux olympiques intelligents par Samsung » a considérablement participé aux « avancées » technologiques des Jeux. L’application mobile Samsung-WOW et le Samsung GALAXY Note 3, smartphone officiel des JO d’hiver de 2014 à Sotchi, ont été dévoilés dans le cadre de ce projet. Le Comité international olympique offrira ce smartphone à tous les sportifs qui participeront aux Jeux de Sotchi. C’est la première fois qu’une telle action est menée depuis le début du partenariat avec Samsung. L’application WOW permettra aux organisateurs, aux participants et aux supporters de recevoir en temps réel les dernières informations sur les compétitions et les changements de programme. Lors des JO de Vancouver en 2010, cette possibilité n’était accessible aux supporters qu’en version test.

Le groupe Dow Chemical apportera également des nouveautés dans le monde du sport. En étroite collaboration avec les entrepreneurs, le consortium a ajouté plusieurs de ses trouvailles à la construction du palais des glaces Bolchoï, notamment dans l’isolation et le système de refroidissement de la patinoire. Grâce à Dow Chemical et pour la première fois dans l’histoire du mouvement olympique, les Jeux d’hiver de 2014 laisseront derrière eux une empreinte carbone neutre, et ce même en tenant compte de la présence de spectateurs et des médias. Le volume des émissions qui seront compensées par le consortium est estimé 160 000 tonnes d’équivalent CO2 (soit un peu moins que ce que Moscou dégage quotidiennement dans l’atmosphère). « Toutes les technologies de Dow Chemical destinées à préparer les prochains Jeux olympiques de Sotchi visent principalement à créer des sites uniques pour les sportifs, mais aussi à offrir aux supporteurs un confort maximal. Je pense que les JO sont non seulement un endroit important pour la promotion de solutions et technologies de Dow Chemical en Russie, mais ouvrent également des possibilités colossales en matière de développement des entreprises en collaboration avec nos fournisseurs. Et nous pourrons également nous occuper des questions liées à l’écologie », explique Peter de Groot, directeur général du groupe en Russie et au sein de la CEI.

Panasonic compte également apporter sa touche aux Jeux de 2014. Le groupe a créé et mis en place un « cube média » hors du commun (un écran panoramique continu sans angles ni jonctions) au palais des glaces Bolchoï du parc olympique. Panasonic a aussi décidé d’être le fournisseur officiel des JO de 2014 à Sotchi dans la catégorie des « technologies de pointe », et ce pour la deuxième fois de son histoire. Le géant japonais avait en effet fourni les installations audio et vidéo, mais aussi les technologies de pointe aux Jeux de Nagano en 1998. Selon Evguéni Trechetnikov, directeur du département des réseaux de systèmes de Panasonic, cette décision est liée aux changements dans la stratégie mondiale de la compagnie. « Notre priorité est désormais divisée en trois catégories : les solutions pour les entreprises, l’écologie et les technologies de pointe. La deuxième catégorie n’est pas encore très développée en Russie, raison pour laquelle nous développons les relations interentreprises et les nouvelles technologies », précise-t-il.

Le fabricant de montres Omega proposera également ses nouveautés. Le président du groupe Steven Urquhart n’a pas souhaité les dévoiler au quotidien Sovetski Sport. Mais selon lui, les innovations en matière de chronométrage permettront de mesurer les résultats avec la plus grande précision. Pour tous les amateurs de sport, le producteur suisse a sorti une série limitée (seulement 100 exemplaires) de montres « Sotchi Petrograd Tonneau » en style art-déco. La particularité de ses montres, créées en 1915 pour Nicolas II, dernier tsar russe, se trouve dans leur design. La collection spéciale « OLYMPIC » comprend la série « Seamaster Planet Ocean Sotchi 2014 » dans des versions pour hommes et pour dames.

Même si plusieurs entreprises et fournisseurs du principal événement sportif de l’année à venir n’offrent pas vraiment de nouveautés en matière de technologies, elles ont préparé, à l’instar d’Omega, des actions et produits spéciaux. McDonald’s, partenaire des Jeux olympiques depuis déjà 37 ans, a ainsi mis en place un nouveau menu spécialement conçu pour les JO d’hiver de 2014. Une équipe nationale olympique « McDonald’s », composée d’environ 350 des meilleurs employés et managers des quatre coins de la Russie, servira les clients. « Quatre restaurants McDonald’s seront construits dans la région de Sotchi, en plus de celui déjà ouvert dans la ville. Deux établissements temporaires supplémentaires seront installés sur le territoire des sites olympiques : dans le complexe côtier et au centre de presse principal. En 2014, McDonald’s prévoit d’ouvrir en Russie plus de 50 restaurants », explique Svetlana Poliakova, directrice de la communication de l’enseigne en Russie.

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.