Debauve&Gallais élargit sa présence à Moscou

De g. à dr.: Daniel Maitre, Ministre-Conseiller pour les Affaires économiques et Financières, Chef du Service économique régional pour la C.E.I. et la Géorgie, Bernard Poussin, le directeur général de la Maison Debauve&Gallais, Irina Ilina, la représentante de la marque française en Russie. Crédit : Maria Afonina

De g. à dr.: Daniel Maitre, Ministre-Conseiller pour les Affaires économiques et Financières, Chef du Service économique régional pour la C.E.I. et la Géorgie, Bernard Poussin, le directeur général de la Maison Debauve&Gallais, Irina Ilina, la représentante de la marque française en Russie. Crédit : Maria Afonina

Le 12 novembre 2013, la Maison du chocolat française Debauve&Gallais a ouvert sa deuxième boutique à Moscou.

Coupe de champagne et… de chocolat chaud à la main, c’est ainsi que les invités ont salué mardi soir l’inauguration de la deuxième boutique du chocolatier français Debauve&Gallais à Moscou. Ce sont M.Bernard Poussin, le directeur général de la Maison Debauve&Gallais, et M. Daniel Maitre, Ministre-Conseiller pour les Affaires économiques et Financières, Chef du Service économique régional pour la C.E.I. et la Géorgie, qui ont coupé solennellement le ruban.

Coincée entre deux boutiques de vêtements de luxe, un voisinage digne des fournisseurs des anciens rois de France, la boutique Debauve&Gallais est située au rez-de-chaussée du grand magasin Hymen avenue Bolchaïa Iakimanka, dans le cœur historique de la ville.

À la différence de la première boutique de la marque située rue Pervaïa Tverskaïa-Iamskaïa il n’y a pas de tables pour boire du café et goûter du chocolat sur place, juste un comptoir avec des rangées de bonbons délicieux.

Pour acheter 100 grammes des « Utile Dulci » (délices utiles), comme appelle son chocolat M.Bernard Poussin, il faudra débourser 750 roubles (19 euros).

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies