Debauve&Gallais : Mission Russie

Crédit : Debauve&Gallais

Crédit : Debauve&Gallais

Le 29 mars 2013, le célèbre chocolatier français Debauve&Gallais a ouvert sa première boutique à Moscou. Situé rue Pervaïa Tverskaïa-Iamskaïa, dans le centre de la ville, le petit magasin ressemble à n'importe quelle « boutique du coin » européenne, sauf que celui-ci prétend à avoir la « mission éducative » d'apprendre aux Moscovites à savourer le chocolat.

Moscou, terre propice à la chocolaterie

« Le directeur général de la Maison Debauve&Gallais Bernard Poussin n'a pas hésité à ouvrir une boutique à Moscou », raconte Irina Ilina, la représentante de la marque française en Russie. « Le contexte actuel y est favorable : le commerce de niche est à l'assaut de la capitale russe et la concurrence au marché du chocolat de luxe est faible. Nous sommes les premiers à vendre le chocolat français de fabrication artisanale à Moscou. » 

Selon Mme Ilina, l'amortissement de la boutique moscovite est prévue en 2 ans, compte tenu des prix élevés des bonbons. Pour 100 grammes de chocolat (8 à 9 bonbons) il faudra débourser 690 roubles (17 euros). A Paris, le chocolat Debauve&Gallais se vend 14 euros les 100 grammes.

Situé dans le centre de Moscou, le petit magasin ressemble à n'importe quelle « boutique du coin » européenne. Crédit : Debauve&Gallais

Les chocolatiers-missionnaires

« Malgré le climat propice au marché russe du chocolat, il existe un manque de culture de consommation de ce produit », estime Irina Ilina. Pourtant, elle reste optimiste là-dessus : « Maintenant les consommateurs russes sont prêts à apprendre de bonnes habitudes gastronomiques, dit-elle. Le principe le plus sucré le mieux n'est plus d'actualité. »

Selon les résultats des ventes du premier mois, le nombre d'amateurs de chocolat au lait (traditionnellement le plus consommé en Russie) est presque égal au nombre d'amateurs de chocolat noir est extra-noir. 

« Nous nous chargeons de développer l'art de savourer le chocolat à Moscou, confie Mme Ilina. Nous allons raconter aux acheteurs comment déguster les différents types de chocolat et leur donner de petites astuces. Par exemple, avant de croquer un bonbon il faut le laisser fonder dans la bouche pendant 6 secondes pour en découvrir toutes les nuances de goût. » 

Le défi d'avenir pour la société française est d'ouvrir une boutique à Saint-Pétersbourg.

Fait curieux

Les Romanov étaient clients de la Maison Debauve&Gallais. En 1891, le Grand Prince Mikhaïl Romanov inaugura un tournoi de golfe à Cannes. A cette occasion, il demanda aux chocolatiers d'inventer une spécialité exquise digne des invités distingués. C'est ainsi qu'apparaissent les Balles de golfe, les bonbons de pralinés enrobés de chocolat blanc.

 

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies