Immobilier : la Russie parmi les dix participants les plus actifs du MIPIM de Cannes

Les projets présentés sont axés sur le développement des infrastructures de transport, énergétiques, industrielles et agricoles, l'utilisation plus efficace des ressources ainsi que la construction de logements. Crédit photo : Maria Tchobanov

Les projets présentés sont axés sur le développement des infrastructures de transport, énergétiques, industrielles et agricoles, l'utilisation plus efficace des ressources ainsi que la construction de logements. Crédit photo : Maria Tchobanov

Cette année, la Russie est entrée dans le peloton de tête des dix principaux participants au Marché international des professionnels de l’immobilier (MIPIM), qui a eu lieu du 12 au 15 mars à Cannes, à la fois en vertu du nombre et de l'importance des projets présentés, mais également pour la représentativité des délégations aux niveaux fédéral, régional et municipal.

Selon les organisateurs, 413 entreprises russes étaient représentées au MIPIM, soit 13,2% de plus que l'an dernier. Le nombre de participants en provenance de Russie était d'environ un millier et demi, une hausse de 18% par rapport à l'année passée.

Inaugurant le programme russe, le ministre du Développement régional de la Fédération de Russie Igor Sliouniaïev a souligné le potentiel d'investissement énorme de Kaliningrad, Toula, Astrakhan, Nijni-Novgorod, Samara, ainsi que de la région Volgograd et du territoire de Krasnoïarsk, représentés au MIPIM sous les auspices du Ministère.

Les projets présentés sont axés sur le développement des infrastructures de transport, énergétiques, industrielles et agricoles, l'utilisation plus efficace des ressources ainsi que la construction de logements et d'installations sportives de grande taille.

Evoquant le potentiel des secteurs prioritaires en termes de développement, Igor Sliouniaïev a dit que la Russie avait besoin de bâtir un réseau routier de 500 000 km et 150 millions de mètres carrés de logements par an. « Dans cette exposition, nous avons pour la première fois tenté de présenter un passeport d'investissement de la Russie », a indiqué le ministre.

La participation la plus ambitieuse sur le MIPIM a été celle de la région de Krasnodar-Kouban : la délégation a présenté aux investisseurs 400 projets dans le domaine de l'immobilier commercial et résidentiel, des stations balnéaires et des centres commerciaux, des sites logistiques et d'infrastructure pour un montant total de 17 milliards d'euros. Au centre de l'attention, les sites olympiques et les projets en vue de leur utilisation après les JO de Sotchi.

Sur le stand, on pouvait également se familiariser avec l'application mobile pour iPad « Guide de Krasnodar », une sorte de guide d'investissement et économique de la ville avec des informations détaillées sur les propositions d'investissement et différents sites touristiques.

Au cours du MIPIM, le ministère de l'Industrie de la région de Krasnodar a signé un accord avec la compagnie française FEDER Vostok, filiale de FEDER, sur la coopération dans le domaine de l'économie l'énergie et le développement de petites centrales dans la province.

Pour la première fois depuis 17 ans, la délégation du gouvernement de Moscou au MIPIM était conduite par le maire de Moscou. Sergueï Sobianine a personnellement présenté aux investisseurs et développeurs potentiels les possibilités de la capitale russe récemment dotée de nouvelles frontières. Rappelons qu'en 2012, le territoire de Moscou a augmenté de 144 000 hectares, le développement des nouveaux territoires nécessitant des investissements énormes.

La participation la plus ambitieuse sur le MIPIM a été celle de la région de Krasnodar-Kouban. Crédit photo : Maria Tchobanov

L'approvisionnement en logements dans la capitale est l'une des plus basses du pays, la disponibilité d'espaces commerciaux et de bureaux est plusieurs fois inférieure à celle d'autres villes européennes, et les capacités du nœud de transport de Moscou sont épuisées.

Sergueï Sobianine a assuré que dans les années à venir, le nombre de projets de chantiers allait augmenter à Moscou. Il est prévu de créer plus d'un million de nouveaux emplois et de construire des logements modernes pour un million et demi de personnes.

Le maire de la ville a également fait remarquer que le gouvernement de Moscou mettait en œuvre un programme sans précédent en Europe de développement du système de transports de la capitale à l'horizon 2020. Chaque année, on investit dans le programme à partir du budget de la ville environ 10 milliards de dollars.

Les principaux axes du programme sont le développement du métro et la construction de lignes de métro aérien (240 km), ainsi que la modernisation et le réaménagement des interconnexions de transport. Selon Sergueï Sobianine, suite à la réalisation du plan de modernisation des lignes de chemin de fer, le trafic à Moscou devrait passer de 600 millions de passagers par an (actuellement) à un milliard de passagers.

À l'issue de la participation des régions de la Fédération de Russie au MIPIM-2013, la Russie a été élue par les investisseurs internationaux invitée d'honneur du MIPIM-2014, avec le Brésil et la Turquie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies