Crise au Sahel : « une prolifération incontrôlée des armes » selon Sergueï Lavrov

Le ministre russe des Affaires étrangères associe la situation au Mali auxs erreurs libyennes. Au cours d’une conversation téléphonique avec l’envoyé spéciale du secrétaire générale de l’ONU dans la région du Sahel, Sergueï Lavrov a indiqué qu'il y avait une prolifération incontrôlée des armes « à la suite du conflit en Libye, ouvrant la voie à une escalade en tension dans l’ensemble du Sahel ».

L’accent a été mis sur la situation dans la République du Mali où, « en résultat d’une crise politique prolongée, toute la gamme des défis régionaux s’est manifestée avec plus d’acuité (du terrorisme à l’humanitaire) », précise le ministère, qui exprime la nécessité de poursuivre les efforts conjugués de la communauté internationale, régionale et sous régionale des organisations africaines pour résoudre la crise malienne sur la base de résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU.

« Une préoccupation particulière a été exprimée par rapport à la vacance du pouvoir dans le nord du Mali, provoquée par une augmentation de l’activité des organisations terroristes, fait remarquer le ministère des Affaires étrangères. Le ministre a de nouveau attiré l’attention sur la prolifération incontrôlée des armes à la suite du conflit en Libye, qui ouvre la voie à une escalade des tensions dans l’ensemble de la région du Sahel ».

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.