Les marchés de Noël à Moscou

Près de vingt chalets en bois, de charmantes petites maisons montagnardes ont été apportés sur la place devant le Kremlin. Crédit : Alexandre Ganiouchine

Près de vingt chalets en bois, de charmantes petites maisons montagnardes ont été apportés sur la place devant le Kremlin. Crédit : Alexandre Ganiouchine

Du vin chaud, des petits coqs sur des brochettes, des Pères Noël en chocolat et d’autres attributs de la joie et du bonheur, c’est cela le marché du nouvel an. Cette année à Moscou, on prévoit l’ouverture de plus de cent marchés où l’on pourra pleinement ressentir l’atmosphère des fêtes les plus populaires : le Nouvel An et Noël. Les façades des bâtiments et les rues de la ville ont commencé à être décorées dès aujourd’hui, et les principaux marchés ouvrent leurs portes à partir du 23 décembre.

Cette année, le marché le plus original sera celui de Strasbourg sur la place du Manège. L’ouverture officielle a eu lieu le 23 décembre en présence du maire de Strasbourg Roland Ries, mais n’a véritablement commencé à fonctionner que le lendemain. Près de vingt chalets en bois, de charmantes petites maisons montagnardes, comme dans la publicité pour Coca Cola, ont été apportés sur la place devant le Kremlin. Les organisteurs veulent offrir une immersion complète dans l’asmosphère du traditionnel marché de Noël européen. On peut y acheter des cadeaux, des souvenirs, des sapins, des petits jouets, des viennoiseries françaises et bien d’autres choses. Si vous n’avez pas la possibilité d’aller en europe pendant les fêtes, alors le « marché de Strasbourg » constitue une bonne alternative.

Un véritable village de campagne de Noël a déjà été recréé au Centre panrusse des expositions. On a monté plus de cinquante petites maisons en bois avec des chambranles sculptés ; on y a installé des bancs avec des petits jouets peints, des moufles chaudes, des pains d’épices de gingembre et d’autres douceurs pour le nouvel an. Dans ces mêmes petites maisons se trouvent des petits cafés dans lesquels on peut boire du thé, du vin chaud à la cannelle ou d’autres boissons plus fortes. Ceux qui veulent apprendre à faire des cadeaux de leurs propres mains peuvent suivre des « master classes » pour la fabrication de petits jouets de sapin de Noël, pour la décoration de la table du réveillon…

Au niveau de la fontaine de l’Amitié des peuples, les organisateurs ont planifié d’installer une grande patinoire sur la place d’une superficie de dix-mille mètres carrés. Cela ne sera possible qu’avec l’arrivée du gel, mais cette année l’hiver à Moscou n’est pas pressé. A la différence de la majorité des marchés, le village de Noël au Centre panrusse des expositions a ouvert ses portes dès le 24 novembre. Apparemment, il n’est jamais trop tôt pour ouvrir dans ce domaine !

Du 22 au 30 décembre, on peut se promener sur le marché de Noël au parc de Sokolniki. Les organisateurs promettent de rendre l’esprit de noël à l’européenne après s’être approprié l’expérience et la tradition des marchés français, allemands, belges et autrichiens. On pourra y acheter non seulement les produits de la production populaire et des souvenirs traditionnels de Noël, mais aussi du cristal, de la fourrure et même des vêtements tendances. Pour les invités, les marchés vont mettre en avant des « master classes » de cuisine, de broderie, de fleur originale en céramique… En outre, dans le parc de Sokolniki, on ouvre un « café de ferme » spécial où l’on vend des plats préparés à partir de produits biologiques en provenance de fermes aux alentours de Moscou.

Il y a un autre marché qu’il est facile de manquer si l’on n’a pas été informé à l’avance. Le fait est qu’il aura lieu du 22 au 23 décembre ; c’est le marché de la revue Season dans le jardin « Ermitage ». Ses organisateurs mettent le cap sur l’europe et s’efforcent de retransmettre au maximum l’atmosphère du Vieux monde. Ce marché a lieu pour la quatrième année consécutive et occupe tout l’espace du jardin « Ermitage ». On y trouve plus de cinquante bancs avec divers jouets, décorations et produits faits à la main. Des petits cafés avec du vin chaud, des pains d’épices au gingembre, une patinoire, des boules de neige et du patin à glace, voià tout ce qui vous attend au marché du jardin « Ermitage ». A noter : l’entrée dans le jardin coûte 9 euros, mais est gratuite pour les enfants jusqu’à dix ans.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.