Syrie : huit pays européens reconnaissent la Coalition d'opposition

Crédit photo : Reuters / Vostock-Photo

Crédit photo : Reuters / Vostock-Photo

L'Estonie, la Finlande, la Suède, le Danemark, la Norvège, l'Islande, la Lituanie et la Lettonie reconnaissent la Coalition d'opposition syrienne, a annoncé mercredi à Marrakech (Maroc) le ministre estonien des Affaires étrangères Urmas Paet au nom des pays mentionnés.

 

"Nous invitons la coalition populaire des forces de l'opposition à poursuivre sa préparation à la démocratisation de la Syrie, tout en respectant les droits et les libertés de tous les habitants du pays. Nous exprimons notre soutien à la société civile syrienne qui joue un rôle important dans ce processus", a indiqué M.Paet lors d'une réunion des "Amis de la Syrie".

 

Le 11 novembre dernier, les représentants de plusieurs groupes d'opposition syrienne ont formé la "Coalition nationale syrienne des forces de l'opposition et de la révolution" lors de consultations tenues à Doha, capitale du Qatar, à l'initiative de la Ligue arabe. La Coalition s'est proclamée le représentant légitime du peuple syrien et a demandé à la communauté internationale de lui accorder une aide financière et de fournir des armes pour renverser le régime du président Bachar el-Assad.

 

La France a été le premier pays occidental à reconnaître formellement la Coalition comme seul représentant légitime des Syriens. La Grande-Bretagne et la Etats-Unis ont aussi reconnu la Coalition.

 

Article original disponible sur le site de RIA Novosti.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.