Sauvons l'orgue du Conservatoire de Moscou !

L'orgue de la Grande salle du Conservatoire de Moscou a été créé en 1899 par la société parisienne A. Cavaillé-Coll. Source : service de presse

L'orgue de la Grande salle du Conservatoire de Moscou a été créé en 1899 par la société parisienne A. Cavaillé-Coll. Source : service de presse

Le 7 décembre au Palais du Kremlin se tiendra un concert de charité des lauréats du Concours Tchaïkovski. Les recettes du concert d'artistes célèbres seront versées pour la restauration d'un instrument mythique : l'orgue de la Grande Salle du Conservatoire.

L'initiateur de la tenue de ce concert de charité est le directeur artistique du Palais du Kremlin, Piotr Chaboltaï.

Le recteur du Conservatoire de Moscou Alexandre Sokolov, qui a participé à l'organisation de l'événement, a déclaré aux Izvestia que « l'idée de rassembler les lauréats du Concours Tchaïkovski d'années différentes possédait un analogue sportif ».

« Par exemple, il y a une équipe de hockey composée des stars de différentes années, ce qui est très touchant, mais a un côté un peu triste. Dans notre cas, il n'y aura aucune tristesse. Au contraire, le public pourra évaluer l'évolution des musiciens », estime le recteur du Conservatoire.

Il n'a pas été simple de rassembler les virtuoses pour le concert, tous les artistes ayant un riche calendrier de tournée. En fin de compte, des représentants des générations jeunes et intermédiaire s'acquitteront de cette noble mission, notamment Alexander Bouzlov, Alexeï Chernov, Evgueni Roumiantsev, Alexander Trostianski, Guaïk Kazazian, Mikhaïl Kazakov, Maxim Fedotov, Kirill Rodin, ainsi que des vétérans du concours comme le ténor Zourab Sotkilava et le pianiste Vladimir Ovchinnikov. Les organisateurs souhaitaient également inviter Van Cliburn, le premier lauréat du Concours Piotr Ilitch Tchaïkovski, mais pour cause de maladie, le pianiste ne sera pas en mesure de se rendre en Russie. L'Orchestre de Concert du Conservatoire de Moscou dirigé par Anatoly Levin accompagnera les solistes.

Le programme est composé d'œuvres de Tchaïkovski. On entendra les opus inclus dans le programme obligatoire du concours : les Variations sur un thème rococo, le Concerto pour violon et orchestre, le Concerto pour piano et d'autres œuvres. Le concert s'achèvera avec l'ouverture « 1812 », pour laquelle l'Orchestre symphonique du Conservatoire sera rejoint par le chœur philarmonique Yaroslavia et l'Orchestre du ministère de la Défense. Selon M. Levine, si l'on ne parvient pas à trouver de fusils, les tirs qui font partie de la partition seront réalisés grâce à des enregistrements.

Toutes les recettes du concert seront reversées au Conservatoire de Moscou pour la restauration de l'orgue de la Grande Salle. Pour ressusciter l'instrument de 1899, il convient de recueillir environ 2 millions d'euros. En juillet 2011, après l'achèvement de la restauration de la Grande Salle du Conservatoire, l'une des meilleures et des plus belles salles de concert du monde, le recteur Sokolov a raconté à Radio Orphée que tout était prêt, à l'exception de l'orgue.

« Même si tout semble fantastique, ce n'est qu'une façade. Actuellement, on ne peut pas utiliser l'orgue, il est au bord de la destruction complète », a déclaré le recteur de l'établissement, Alexandre Sokolov.

Selon lui, le principal problème est que l'orgue a été créé en 1899 spécialement pour la Grande salle par la société parisienne A. Cavaillé-Coll, qui n'existe plus. « Nous avons trouvé une entreprise que l'on pourrait qualifier de successeur de la précédente pour ses méthodes. Elle est située en Suisse, et l'on a déjà mené toutes les négociations en vue de la restauration de l'orgue », a dit le recteur.

M. Sokolov a fait remarquer que l'orgue n'avait pas été restauré : « D'un côté c'est dommage, et l'autre c'est bien, parce que personne n'a sérieusement cherché à toucher à sa mécanique. Ainsi, cela reste un instrument authentique, ce qui est très rare en Europe. Nous possédons réellement le système original français, et nous souhaitons vivement qu'il soit conservé », a-t-il expliqué. Selon Alexandre Sokolov, le processus durera un an et demi, et l'orgue jouera pour le 150e anniversaire du Conservatoire de Moscou en 2016.

Paru sur le site d'Izvestia le 27 novembre 2012.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.