L'équipe nationale russe est réapparue dans les dix premiers rangs du classement de la FIFA

Crédit : PhotoXpress

Crédit : PhotoXpress

L'équipe nationale russe est réapparue après une absence de deux ans dans les dix premiers rangs du classement de la FIFA. Grâce à un sans-faute lors des qualifications pour le championnat du monde de 2014, les hommes de Fabio Capello occupent la neuvième place, devançant, en particulier, les sélections de Grèce, de Croatie et d'Uruguay.

La sélection russe est entrée dans le top-10 du classement de la FIFA mis à jour en octobre. L'équipe de Fabio Capello occupait jusqu'au mois de septembre la douzième place, mais suite aux succès enregistrés au début des éliminatoires pour la Coupe du Monde de 2014, elle a devancé la Grèce, qui l'avait éliminée de l'Euro 2012, la Croatie et l'Uruguay.

Début octobre, l'équipe russe a battu le Portugal et l'Azerbaïdjan. Forte de ce sans-faute, elle prend la tête de son groupe. On peut qualifier de significative la victoire sur les Portugais, qui à ce moment-là étaient la troisième équipe au monde et avaient commencé leur ascension dès l'été.

La défaite au stade Loujniki, tout comme le match nul inattendu des hommes de Paulo Bento contre l'Eire, a poussé la sélection portugaise à la quatrième place. Le Portugal est devancé par l'Argentine, qui dans la lutte pour accéder à la Coupe du Monde, qui se tiendra au Brésil, ne perd pas de points depuis septembre : les joueurs d'Alejandro Sabella ont au cours de leurs deux derniers matchs battu l'Uruguay, détenteur de la Copa America, et le Chili.

Les Russes ont, au cours des quatre dernières années, cumulé environ 1.084 points. La part du lion a été prélevée au cours de l'année 2012, durant laquelle l'équipe a engrangé 606,68 points. Malgré l'élimination de l'Euro 2012, on peut qualifier cette année de fructueuse pour l'équipe russe. La dernière fois qu'elle est arrivée dans le top-10 remonte à octobre 2010, après avoir fait un saut de 15 places. Par la suite, elle est restée proche du top-10, suite à des matchs amicaux indécis en début d'année dernière contre le Qatar, l'Iran, le Cameroun et l'absence de matchs contre les meilleures équipes.

Le meilleur résultat au cours des quatre dernières années est une sixième place, où les hommes de Guus Hiddink se sont hissés à l'été 2009, avec 1.161 points à leur actif, devant l'Angleterre, l'Argentine et la France. Cependant, l'équipe quittait le top-10 fin octobre de la même année.

Au sein du top-30, seules trois équipes conservent leur position. Si peu de monde à part les Norvégiens ont remarqué que la Norvège restait 26ème, l'Espagne maintient sa position de leader mondial et d'Europe, et l'équipe allemande reste à sa place. Outre la Russie, seule la sélection italienne a grimpé dans le top-10, de trois positions, en devançant l'Angleterre dans la lutte pour la cinquième place. L'Uruguay recule de quatre places.


Article complet sur le site gazeta.ru.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.