La victoire d'Obama profite à la Russie

Barack Obama a remporté l'élection présidentielle américaine du 6 novembre face au républicain Mitt Romney en obtenant 274 voix de grands électeurs sur les 270 nécessaires.  Crédit : Pavel Kochkine

Barack Obama a remporté l'élection présidentielle américaine du 6 novembre face au républicain Mitt Romney en obtenant 274 voix de grands électeurs sur les 270 nécessaires. Crédit : Pavel Kochkine

La réélection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis profite à la Russie, a déclaré mercredi Sergueï Markov, vice-recteur de l'Université d'économie Plekhanov et membre de la Chambre civile de Russie.

« La victoire d'Obama profitera à la Russie. M.Obama n'a pas autant de conseillers russophobes que Mitt Romney, bien qu'il en ait quand-même quelques-uns. En outre, il est dénué de préjugés de la « guerre froide ». Initiateur du « redémarrage », il a lié son destin politique à l'amélioration des relations avec la Russie », a indiqué l'expert à RIA Novosti.

Par ailleurs, Barack Obama a promis de faire preuve de souplesse sur le projet de bouclier antimissile américain en Europe. 

« Bien que le Sénat américain essaie de bloquer toute tentative de souplesse, Barack Obama tâchera de résoudre ce problème d'une manière ou d'une autre. A ses yeux, la Russie est plus un partenaire stratégique qu'un rival dans la résolution des défis communs. Pour lui, la Russie n'est pas un problème, mais un moyen de résoudre certains problèmes », a poursuivi M.Markov.

Barack Obama a remporté l'élection présidentielle américaine du 6 novembre face au républicain Mitt Romney en obtenant 274 voix de grands électeurs sur les 270 nécessaires.

Article original disponible sur le site de RIA Novosti.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.