Avion intercepté : aucune incidence sur les relations russo-turques

Mercredi 10 ocotbre, des chasseurs F-16 turcs ont contraint un avion de ligne syrien Airbus A-320 reliant Moscou à Damas à atterrir à l'aéroport d'Ankara-Esenboga pour un contrôle de sécurité. Crédit : Reuters/Vostock Photo

Mercredi 10 ocotbre, des chasseurs F-16 turcs ont contraint un avion de ligne syrien Airbus A-320 reliant Moscou à Damas à atterrir à l'aéroport d'Ankara-Esenboga pour un contrôle de sécurité. Crédit : Reuters/Vostock Photo

L'interception de l'avion de ligne syrien en provenance de Moscou par la Turquie n'aura aucun effet sur les perspectives des relations russo-turques, a déclaré dimanche à Luxembourg le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Je vous assure que personne ne doit s'inquiéter de l'état des relations entre la Russe et la Turquie. Le développement de nos rapports se repose sur une base solide et durable », a indiqué le chef de la diplomatie russe.

Commentant la situation autour de l'incident, M.Lavrov a souligné que l'appareil intercepté transportait une cargaison « appartenant à une société russe et destinée à la partie syrienne ».

« Il s'agit d'une cargaison légale, qui était transportée d'une manière légale », a annoncé le ministre russe.

Dans le même temps, la Russie souhaite toujours obtenir des commentaires d'Ankara au sujet de l'incident, a-t-il poursuivi.

Mercredi 10 ocotbre, des chasseurs F-16 turcs ont contraint un avion de ligne syrien Airbus A-320 (numéro de bord SRY442) reliant Moscou à Damas à atterrir à l'aéroport d'Ankara-Esenboga pour un contrôle de sécurité. Trente-cinq personnes dont 17 Russes, y compris des enfants, se trouvaient à bord de l'appareil. Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'avion transportait un fret militaire. L'avion a pu repartir le lendemain après qu'une partie de sa cargaison a été confisquée.

Article original sur le site de RIA Novosti.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.