« La Russie du 20ème siècle en photographies : 1918-1940 »

« Un membre du Komsomol à la barre ». Un jeune travailleur de l’usine de pâte et de papier de Balakhinsk. Moscou. 1929.

« Un membre du Komsomol à la barre ». Un jeune travailleur de l’usine de pâte et de papier de Balakhinsk. Moscou. 1929.

Avec l’exposition « La Russie du 20ème siècle en photographies : 1918-1940 », la Maison moscovite de la photographie ouvre un mois d’octobre de fête pour le 16ème anniversaire du musée.

L’époque des grands conflits mondiaux et des réformes fait l’objet de travaux pour mieux comprendre et prendre conscience de l’histoire du pays dans lequel on vit. Le projet multimédia inédit de la Maison moscovite de la photographie (qui rassemble des archives photos de l’histoire russe), vise à fidèlement reconstituer les évènements et à présenter les personnages qui ont marqué cette période. En plus d’un site interactif, ce projet propose une œuvre en quatre tomes intitulée « La Russie du 20ème siècle en photographies » qui témoigne, grâce à des documents et avec une certaine fatalité photographique, de l’atmosphère, du quotidien, des catastrophes et des guerres du siècle dernier.

L’exposition regroupe des œuvres de maîtres de la photographie de la première moitié du 20ème siècle, parmi lesquels Alexandre Rodtchenko, Arkadi Chaïkhet, Boris Ignatovitch, Ivan Chaguine, Vladislav Mikocha, Mikhaïl Prekhner ou Gueorgui Zelma. Ces clichés proviennent des collections de la Maison moscovite de la photographie, des Archives publiques de la Fédération de Russie, de la Bibliothèque nationale russe, du musée d’État d’Histoire politique, du musée central d’État Bakhrouchine, des Archives cinématographiques et photographiques d’État, de l’Union des artistes photographes de Russie, mais aussi de collections privées et d’archives familiales.

Le livre et l’exposition présentent des sujets et personnages très différents : le tsar Nicolas II avec sa famille à Tobolsk, la guerre civile, la naissance du constructivisme et Konstantin Melnikov, la NEP (nouvelle politique économique mise en œuvre au début de la période soviétique), les funérailles de Lénine et l’édification du mausolée, Vladimir Maïakovski, Sergueï Eisenstein, Leonid Outiossov, Mikhaïl Boulgakov, la construction de la centrale hydraulique du Dniepr, l’adoption du plan général de Moscou en 1935, la visite de Bernard Shaw en Russie, etc. La structure en quatre parties du livre permet de créer un résumé cinématographique en chapitres (1918-1922, 1923-1928, 1929-1934 et 1935-1940). Les photographies sont accompagnées de commentaires historiques et de références en fin d’ouvrage, et l’élargissement graphique de fragments de clichés permet au spectateur de mieux voir et de contempler les détails de l’atmosphère qui régnait à cette époque, du quotidien et des personnages.

Le projet « Archivage photo de l’histoire russe » existe désormais non seulement en version papier, mais aussi en ligne grâce au site spécialisé russiainphoto.ru. Les utilisateurs pourront y admirer des clichés d’archive (qui, pour faciliter la recherche, sont divisés en groupes thématiques tels que « Transport », « Architecture », « Usines », « Cuisine », « Fêtes », « Mode », etc.), ajouter leurs photos, attribuer des œuvres et créer leur propre exposition virtuelle à partir de leurs photos préférées. Le site offre la possibilité à chacun de compléter son passé et de prendre en photo l’histoire actuelle, démarche qui sera certainement utile à quelqu’un, comme le sont pour nous les clichés de nos ancêtres.
L’exposition se tiendra du 3 octobre au 8 novembre.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.