Un astronome amateur russe découvre une nouvelle comète

Un observatoire ISON. Source : Divulgação

Un observatoire ISON. Source : Divulgação

Le Russe Artiom Novitchonok et son collègue biélorusse Vitaly Nevsky ont détecté la comète, qui pourrait être la plus brillante de cette décennie. Le communiqué officiel de la découverte a été publié sur le site de l’observatoire ISON-NM.

Les astronomes ont découvert l’astéroïde le 21 septembre au cours d’observations à l'observatoire de Kislovodsk, qui fait partie du réseau international d'observatoires ISON. La nature cométaire de l'objet a été confirmée par plusieurs observatoires, en particulier par l'Observatoire de Maïdanak en Ouzbékistan, l’Observatoire du Mount Lemmon aux États-Unis au moyen d’un télescope Pan-STARRS. La nouvelle comète s’est vue attribuer l’appellation C/2012 S1 (ISON).

« Si la comète ne se détruit pas s’approchant, comme ce fut le cas avec la comète C/2010 X1 (Elenin), ce sera peut-être la comète la plus brillante de la décennie, éclipsant la comète C/2011 L1 (Pan-STARRS) », indique le communiqué de l’observatoire.

Fin novembre 2013, la comète passera à une distance de 0,012 unités astronomiques (rayon moyen de l'orbite terrestre) du Soleil puis, le 26 décembre 2013, à 0,42 unités astronomiques de la Terre. Actuellement, la comète est encore au-delà de l'orbite de Jupiter et possède un éclat d'environ 18 magnitudes apparentes.

En septembre dernier, l’astronome amateur Artiom Novitchonok a découvert la comète P/2011 R3 (« Comète Novichonok-Gerke »). C'était la première comète découverte depuis le territoire russe depuis 1989.

Article original en russe publié sur le site de Rossiyskaya Gazeta.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.