Une fortune pour un robot domestique

Le Double pèse environ 7 kilos et aura une autonomie de maximum huit heures. Source : doublerobotics.com

Le Double pèse environ 7 kilos et aura une autonomie de maximum huit heures. Source : doublerobotics.com

Dmitri Grishin, cofondateur de Mail.ru, va investir 192 500 euros dans la société Grishin Robotics, qui fabriquera des robots domestiques.

Le robot, appelé le « Double », comprend un iPad placé sur un véhicule électrique Segway et est conçu pour fournir une « téléprésence », permettant ainsi à son opérateur de voir, entendre et commander à distance le robot par le biais d’un autre iPad.

Selon le site du fabricant Double Robotics, basé en Californie, la machine aura plusieurs fonctionnalités, dont les visites guidées dans des musées et universités, ou encore la gestion d’employés à distance.

« Durant les dernières décennies, les investissements mondiaux dans l’innovation étaient avant tout destinés aux technologies informatiques et de l’Internet », indique Grichine, diplômé en robotique et automatisation complexe de l’Université technique d’État de Moscou et surnommé le « Mark Zuckerberg russe », en référence au créateur de Facebook.

« Jusqu’à présent, le principal domaine d’investissement dans la robotique a été la manufacture », explique Grichine. « Mais les financements dans le secteur restent limités, et ce alors que la robotique pourrait sensiblement influencer notre quotidien ».

Double Robotics compte investir dans le renforcement de ses capacités de fabrication et le recrutement d’ingénieurs afin d’améliorer le développement de ses produits.

Les robots peuvent être précommandés pour 1 500 euros, mais coûteront 1 874 euros dès qu’ils seront lancés sur le marché l’année prochaine. Pour le moment, Double Robotics a reçu des précommandes pour 600 robots, dont six en provenance de Russie, pour une somme totale de 900 mille d'euros.

Selon Double Robotics, les clients, parmi lesquels on trouve 17 des 500 plus grandes entreprises américaines, utiliseront le produit pour les téléconférences, le contrôle de la sécurité et de la santé, les visites dans l’immobilier et les musées, ainsi que les présentations.

Certains spécialistes de l’industrie sont néanmoins sceptiques quant au côté « personnel » du Double.

« Il aurait été plus intéressant 10 ans auparavant », affirme Igor Beloussov, qui possède un doctorat en robotique et est responsable des relations universitaires chez Hewlett-Packard Russie. « Le Double ne ressemble pas à un outil de robotique personnel, comme le prétend la publicité, mais peut être utile aux organisations scientifiques et sociétés afin de montrer qu’ils sont "à la mode" ».

Double Robotics a déclaré sur son site Internet que ce produit était le moyen le plus simple et élégant de se déplacer dans le monde sans avoir besoin de prendre l’avion.

« Vous pourrez rester à hauteur des yeux, que vous soyez assis ou debout, rien qu’en ajustant votre hauteur à distance », explique l’entreprise.

Le Double pèse environ 7 kilos et aura une autonomie de maximum huit heures.

Grishin a lancé Grishin Robotics en juin en donnant 25 millions de dollars de sa propre fortune pour développer des start-ups et allouer des capitaux aux entrepreneurs et inventions.

D’après son site Internet, l’objectif de Grishin Robotics est de soutenir la robotique personnelle à travers le monde en mettant davantage en évidence l’industrie de la robotique et en aidant les entrepreneurs du secteur à développer leurs produits et idées. La société est basée à New York.

« Les recherches les plus avancées en matière de robotique sont menées aux États-Unis, au Japon, en Corée du Sud, en France et en Allemagne, mais pas en Russie », précise Beloussov.


Trouvez l'article original publié sur le site de The Moscow Times le 23 septembre 2012.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.