Les Pussy Riot préparent une nouvelle action à scandale

Crédit photo : Simone Cerio/Parallelozero

Crédit photo : Simone Cerio/Parallelozero

Deux membres du groupe Pussy Riot, connues sous le nom de Kot (Chat) et Balaklava, ont indiqué que le collectif envisageait une nouvelle action à scandale. Les féministes ont réalisé cette déclaration dans une interview à la radio Svoboda (Liberté).

Selon elles, la « prière punk » dans la cathédrale du Christ-Sauveur a placé la barre très haut : elles devront désormais se démener pour que la prochaine performance soit à la hauteur.

Les activistes punks n'ont révélé aucun autre détail de peur d'être gênées dans leurs plans. En revanche, Kot et Balaklava ont raconté qu'elles pratiquaient le sport de façon intense : sans une solide préparation physique, les nouvelles actions sont pour elles impensables.

Les Pussy Riot ont fait savoir que deux membres du groupe qui avaient dansé dans la cathédrale du Christ-Sauveur, mais n'ont pas été attrapées par la police, ont quitté la Russie. « C'est plus efficace comme ça pour le groupe », a commenté Kot.

Les Pussy Riot sont au centre de l'attention des médias russes et internationaux depuis une série de spectacles controversés. Les militantes ont notamment pénétré dans la cathédrale du Christ-Sauveur où elles ont chanté une chanson intitulée « Mère de Dieu, chasse Poutine! ». Pour ces 40 secondes de « prière punk », les féministes ont été condamnés à une peine de deux ans d'emprisonnement.


Texte original (en russe) sur le site de RBC.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.