La semaine de l'internet russe

Moscow, Expocenter Fairgrounds (14 Krasnopresnenskaya Naberezhnaya)

La « semaine de l'internet russe » est un immense évènement de trois jours à plusieurs facettes comprenant des programmes généraux et professionnels, une exposition, des activités annexes, des présentations et des activités de promotions.

La conférence englobe presque toutes les principales activités du web russe : publicité, web development, management de projet, sécurité de l'information, législation, etc. Parmi les participants figurent des experts et les gourous les plus connus de l'internet russe, des employés de sociétés russes et étrangères spécialisées dans les technologies de l'information, de hauts fonctionnaires du gouvernement, des représentants des ministères et institutions en relation avec cette industrie, des journalistes et de simples utilisteurs.

L'évènement majeur du programme de cette année est intitulé « White Hall / l'internet russe » et accueillera des présentations exclusives de cadres de haut niveau et P.D.G. de grandes sociétés russes et étrangères spécialisées dans le domaine des technologies de l'information, des conférences de gourous de l'internet, des talk-shows, des discussions de groupes et d'autres présentations. La conférence et le salon sont organisés pour accueillir plus de 100 évènements, présentations et une large variété d'évènements annexes.


Si vous voulez participer à la semaine russe de l'internet en proposant votre exposé ou votre recherche, vous pouvez adresser votre candidature à  prog@russianinternetweek.ru

En savoir plus sur ce programme : http://2012.russianinternetweek.ru/program/

Contact : +7(495) 950-5651, info@russianinternetweek.ru

La conférence et le salon sont organisés par  Russian Association for electronic communications (RAEC). Partenaire stratégique : Rostelecom ; avec le soutien du ministère de la communication et des médias de masse de la Fédération de Russie (Ministry of Communications and Mass Media).

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.